Avant Stade-Stade Français

3 questions à Julien Arias

Avant Stade-Stade Français

Ceci est un court extrait de l'interview de l'ailier du Stade Français, Julien Arias. L'intégralité de l'entretien sera disponible prochainement dans votre programme de match digital de #STSFP. 

Durant toutes ces années, l’opportunité de porter un autre maillot a dû se présenter. Pourquoi es-tu resté fidèle au Stade Français ?

Pour beaucoup de raisons. Tout d’abord car j’adore ce club, aucun challenge ne m’a davantage tenté que celui du Stade Français. C’est un club particulier, j’ai toujours eu la chance de pouvoir y rester. C’est vraiment une fierté de pouvoir être ici depuis tant d’années. Il y a eu tellement de bouleversements depuis que je suis arrivé que j’ai souvent eu l’impression de découvrir un nouveau club, notamment en raison des changements de présidents et d’entraîneurs. Cela permet de ne pas s’installer dans une certaine routine. Il y a eu également l’arrivée du nouveau Jean-Bouin. Tout cela fait qu’on n’a pas l’impression d’être resté dans le même club depuis si longtemps. Tout passe même assez vite finalement.     

Aujourd’hui, un Stade Toulousain-Stade Français est-il devenu un match comme les autres ?

C’est moins un match à part actuellement en raison du classement des deux équipes, qui sont moins souveraines en championnat. Il y a quelques années, c’était deux clubs qui jouaient le haut du tableau toutes les saisons. On se retrouvait souvent en phases finales, il y avait donc un peu plus de tension et une plus grande rivalité. L’émergence d’autres équipes, comme Clermont, Toulon ou Montpellier, a changé la donne. Aujourd’hui, tous les clubs évoluent à un certain niveau. Il n’y a plus uniquement le Stade Français et le Stade Toulousain, il y a des gros matchs tous les week-ends. Cette rivalité s’est donc un peu atténuée, même si cela reste toujours des rendez-vous importants pour les deux clubs à chaque fois que l’on se rencontre.   

Vous vous déplacez à Toulouse lors de la prochaine journée. Quelles vont être vos motivations ? Comment perçois-tu le Stade Toulousain ? 

Comme pour tous les matchs, nous allons essayer de proposer une grosse opposition, de nous améliorer dans notre jeu et également sur le plan mental. On sait que les Toulousains sont repartis sur de bonnes bases cette saison, et eux aussi vont vouloir continuer à progresser et gagner chez eux. Comme je l’ai dit précédemment, il n’y a pas de matchs faciles. Les Toulousains seront à la maison, ils sont en train de chercher un nouvel élan. Cette confrontation sera donc intéressante et nous sommes très heureux de disputer cette affiche face à une grosse équipe.

Il faudra être prêt car on sait que le Stade Toulousain sera un gros morceau cette année. C’est un grand club avec de grands joueurs. Les Toulousains ont raté la saison dernière mais je ne pense pas qu’ils en rateront beaucoup derrière. Eux aussi connaissent des changements structurels, au niveau des dirigeants mais aussi des joueurs, car il y en a pas mal qui ont arrêté ou sont partis. Le club connaît un renouvellement important, et il faut que tout le monde assimile progressivement ces changements. Néanmoins, je ne me fais pas trop de souci pour eux, vu la qualité des joueurs qui composent l’effectif. A n’en pas douter, le Stade Toulousain devrait être à la bagarre pour entrer dans le Top 6 en fin de saison.