Brive-ST

Des Brivistes en quête de second souffle

Brive-ST

C’est un nouveau chapitre de son histoire que Brive ouvre cette saison. Le CAB a démarré cet exercice sans trois joueurs emblématiques et fondamentaux dans la vie de son groupe. Guillaume Ribes, Arnaud Mela et Jean-Baptiste Péjoine ont en effet chacun mis un terme à leur carrière professionnelle. Si ces départs laissent clairement un vide, le président briviste Simon Gillham reste optimiste pour l’avenir : 

« Une page se tourne car ces trois joueurs avaient en eux l’ADN de ce club », affirme l’homme fort du CAB. « Ils étaient trois cadres du vestiaire, et Arnaud a été notre capitaine, mais nous avons anticipé cette transition puisque Saïd Hirèche a déjà endossé le rôle de capitaine la saison dernière. Petrus Hauman a aussi eu cette responsabilité. Enfin, Jean-Baptiste Péjoine sera toujours avec nous (il a été nommé conseiller technique en charge des skills). »  

Cette saison, le CAB pourra toujours compter sur certains éléments importants de son collectif. Meilleur réalisateur du championnat en 2014, 2016 et 2017, Gaëtan Germain reste indispensable pour la précision de son jeu au pied, le numéro 8 sud-africain Petrus Hauman est quant à lui un atout précieux pour ses qualités techniques et son jeu aérien. Le nouveau capitaine Saïd Hirèche est quant à lui un combattant hors pair, un défenseur redoutable et un gratteur efficace. Ce dernier est d’ailleurs conscient du rôle des « anciens » au sein de l’effectif :

 « C’est avec des garçons comme Arnaud Mignardi, François Da Ros, Guillaume Namy, Petrus Hauman et j’en oublie certainement que nous devons transmettre l’état d’esprit et les valeurs de cette équipe que nous avons juste à entretenir après le départ de ces trois joueurs emblématiques. La vie de groupe et la cohésion sont des choses très importantes, surtout dans les moments difficiles et il en existe toujours dans une saison. »

La période actuelle est justement délicate pour les joueurs de Nicolas Godignon, puisqu’ils pointent à la dernière place du classement en championnat après quatre défaites en autant de rencontres disputées.  Lors de leur dernière rencontre à Clermont, après trente premières minutes intéressantes, les Brivistes se sont écroulés et ont été méconnaissables en seconde période. Malgré la lourde défaite (62-6), le centre corrézien Arnaud Mignardi soulignait la résistance de ses coéquipiers en début de match et regrettait que son équipe ne retrouve pas sa détermination de la saison passée, qui lui avait notamment permis de s’imposer sur les terrains de Toulon et de Clermont :

« Il faut retenir la première mi-temps car nous n’avons jamais été soudés comme ça cette saison », avouait le centre du CAB. « On s’était juré de retrouver le Brive d’il y a quatre mois. Le Brive qui veut « casser la bouche » de tout le monde, qui s’accroche avec tout le monde quoi qu’il arrive et qui n’a peur de personne. »

Malgré cette débâcle, les Corréziens abordent la prochaine rencontre de championnat face aux Rouge et Noir avec l’espoir de renverser cette mauvaise passe, comme le confirment les déclarations de l’entraîneur des avants du CAB, Didier Casadéï 

"Aujourd'hui on est en deçà de ce qu'on espérait au début, confie-t-il. On doit aborder Toulouse avec la plus grande détermination, la plus grande volonté, la plus grande solidarité. Dans ces moments, on doit se recentrer sur nous, sur ce qu'on fait, être solidaire et aller de l'avant."

Réaction attendue dans les rangs brivistes ce samedi au stade Amédée-Domenech.