Après Brive-Stade

La réaction de Y. Huget

Après Brive-Stade

Lors de cette rencontre, on vous a vu dans un tout autre registre que le week-end dernier face au Stade Français. C’est bien aussi de gagner dans ces moments-là ?

Effectivement, on savait à quoi s’en tenir en venant ici. Ils n’avaient pas gagné un match. En étant à zéro point devant leur public, on savait qu’ils allaient mettre beaucoup de cœur dans la bataille. Il fallait juste répondre sur ce contexte-là.
Même si en première mi-temps ils se nourrissent pas mal de nos fautes, ils ont su relever la tête en seconde période.

Ce match-là, il y a quelques mois, aurait-il été différent ?

Oui, c’est à l’image de toute notre saison dernière. La rencontre aurait été différente et on aurait perdu, certes. Aujourd’hui on a trouvé les ressources. Le banc nous a énormément apporte, devant ils ont fait un travail énorme. Il faut les féliciter car on savait qu’ils seraient attendus sur les mauls, les rucks et les phases de combat tout simplement qui sont propres à Brive. On a su répondre présent pour arracher cette victoire au dernier moment.

Ça faisait 8 ans que le Stade Toulousain n’avait plus gagné ici. C’est bon signe ?

C’est bon signe oui, mais comme disait l’entraîneur de Brive, à chaque fois nous passions de peu. Pénalité ou transformation contrées… C’était à chaque fois compliqué et on était déçus du résultat car on sentait qu’on pouvait faire mieux.
Hier soir, on a eu enfin un peu de réussite. 

Est-ce que cette victoire à l’extérieur donne des perspectives ? Qu’est-ce qu’il faut y voir ?  

Aujourd’hui il faut simplement voir que le groupe progresse tout simplement. On était passés de peu à Toulon et là on arrive à ramener 4 points de l’extérieur. Le but est de ne pas se déplacer à vide, donc si on peut ramener à chaque fois un ou deux points. On avait pour l’instant tout ramener sauf une victoire donc c’est chose faite.

Après, cette victoire sera nulle si on perd contre Agen ou contre Clermont dans 15 jours… On a deux grosses réceptions pour valider le 1er bloc. 

Nous avons notamment assisté à une nouvelle grosse rencontre de votre charnière (Holmes-Dupont). Qu’en pensez-vous ?

Notre charnière mais surtout notre 8 de devant. Ils n’ont rien lâché, ils ont su relever le défi qui allait nous être proposé par Brive. Aujourd’hui, c’est un grand coup de chapeau qu’on peut tirer à nos avants.