Avant ST-Agen

D. Roumieu : "Un super groupe !"

Avant ST-Agen

A l'issue de la victoire de samedi dernier sur le terrain de Brive, David Roumieu est revenu sur les succès des Rouge et Noir lors de leurs deux dernières rencontres et s'est projeté sur la prochaine rencontre de son équipe, samedi face à Agen à Ernest Wallon :

"On a montré deux visages," affirme-t-il. "Face au Stade français, il y avait beaucoup de jeu et contre Brive, c’était plus fermé avec beaucoup de combat. On savait que c’est ce que le CAB allait nous proposer, les Brivistes sont revenus à leurs bases. Sans faire de langue de bois, je ne pense pas que toutes les équipes viendront gagner à Brive, c’était un déplacement compliqué car le CAB est vraiment une belle équipe avec un gros état d’esprit. Aujourd’hui en plus, il leur manquait pas mal de joueurs. De notre côté, on va savourer tranquillement ce succès, on va analyser ce match face à Brive et on va se préparer pour la réception d’Agen le week-end prochain. Nous aurions tort de prendre de haut cette équipe agenaise."

Le talonneur stadiste a également évoqué l'efficacité de la charnière composée de Zack Holmes et d'Antoine Dupont au cours des derniers matchs :

"On s’est très bien que le petit « Toto » (Antoine Dupont), c’est un très « gros » demi de mêlée," déclare-t-il. "Et puis Zack (Holmes), j’avais déjà joué avec lui à La Rochelle, je le connais donc bien. C’est toujours plus facile quand tu possèdes une charnière comme celle-ci. Les deux ont su jouer au pied et attaquer quand il le fallait. Mais en même temps, c’est leur boulot. On ne va pas leur donner tous les compliments, il faut quand même saluer le travail des avants. C’est vrai que cela fait du bien à l’équipe."

Enfin, l'ancien Biarrot s'est livré sur son intégration au sein de l'effectif des Rouge et Noir :

"On fait notre bout de chemin," confie-t-il. "Personnellement, je suis arrivé il y a un mois et je me régale. On va dire que je suis le « vieux con » mais je prends toujours beaucoup de plaisir et à chaque fois, il me tarde le lendemain pour aller m’entraîner, même à 36 ans. Je les bade tous en plus (les joueurs stadistes). Il y a vraiment un super groupe et cela fait du bien de revoir le Stade comme ça."