Derby de la Garonne

L. Ghiraldini : "Maintenir la concentration"

Derby de la Garonne

Tu n’étais pas destiné à jouer la dernière mêlée du match à Brive et tu rentres finalement pour la jouer. Comment expliques-tu cette action de jeu ?

Nous avons fait une bonne mêlée. C’était toujours difficile de revenir sur le terrain après être sorti pendant le match. Les Brivistes ont mis une grosse pression dans les dix dernières minutes de la rencontre et ont bien joué les ballons portés. J’avais vraiment envie de jouer la dernière mêlée. David (Roumieu) a pris un carton jaune et moi, j’étais prêt pour rentrer sur le terrain. Toute l’équipe a ensuite fait un bon travail pour gagner le match.

Etes-vous les favoris de la prochaine rencontre face à Agen ? 

Oui, peut-être. Mais pour nous, c’est important de continuer la saison comme on l’a commencé. Nous avons bien travaillé toute la semaine et il est vraiment important de poursuivre le travail effectué. Après la victoire, c’est important mais il faut continuer de travailler pour ces quatre-vingt minutes. On sait que dans le Top 14, il n’y a pas de match facile. On l’a vu lors des derniers matchs, toutes les équipes sont bien préparées. De notre côté, on a également bien préparé ce match et il faut continuer dans cette direction.

Qu’est-ce qui a changé par rapport à la saison dernière dans l’équipe ?

Beaucoup de choses ont changé, pas mal de joueurs sont partis. On a eu la possibilité de faire une très bonne intersaison pendant deux mois et demi. C’est peut-être une nouveauté en France car normalement, le championnat se termine fin mai, début juin, surtout ici à Toulouse. Cette année, on a eu la possibilité de bien travailler physiquement. On a compris que nous devions être plus rigoureux sur notre jeu et sur la mentalité pendant la semaine. L’intensité est de haut niveau au cours des entraînements. Il est important de maintenir cela. Il y a beaucoup de jeunes joueurs. Il faut maintenir la concentration et la volonté de travailler.

Quel regard portes-tu sur le début de saison ?

Grâce notamment à une bonne conquête, on a bien commencé la saison et il faut continuer. C’est vraiment important. On travaille beaucoup cet aspect du jeu pendant la semaine avec William (Servat) et Jean (Bouilhou), notamment pour la mêlée et la touche. Il faut donc continuer comme ça. Je pense qu’on peut être encore plus performant au niveau de la mêlée, de la touche, de la défense, dans les ballons portés… On le sait, tout le monde veut faire en sorte d’élever le niveau de l’équipe. Les semaines d’entraînement sont en tout cas de haut niveau actuellement.

Le Stade semble être plus performant actuellement, notamment au niveau de son jeu en mouvement… Partages-tu cette vision ?

Je pense que si l’équipe joue bien, ce n’est pas seulement en raison de la mêlée, de la touche, des avants, des trois-quarts ou de la charnière. C’est toute l’équipe qui participe au jeu et gagne. Pour nous, les avants, il est important de donner les bons ballons aux trois-quarts. On sait qu’on a beaucoup de qualités derrière. C’est plus facile de jouer quand tu sors de la mêlée ou d’un ballon porté et que tu as déjà gagné 10 ou 15 mètres. Dans notre jeu, il est important de garder cela. Parfois, lors des précédents matchs, notamment contre Pau et à Brive, on sort un peu de notre structure de jeu. Il faut donc rester dans cette structure et profiter des qualités que l’on a derrière afin de jouer le rugby que les supporters apprécient de la part du Stade Toulousain.