Sale-ST

Des Sharks aux dents longues

Sale-ST

Après une saison dernière délicate, marquée par une dixième place dans le championnat anglais et seulement un match remporté en Champions Cup, les Sale Sharks veulent se relancer cette saison et notamment sur la scène européenne. Pour cela, le double vainqueur de la Challenge Cup (2002, 2015) s’est renforcé avec quelques atouts de poids arrivés à l’intersaison.

L’australien James O’Connor a quitté Toulon pour la banlieue de Manchester, les Sharks pourront ainsi bénéficier de sa polyvalence, puisque le joueur aux 44 sélections avec les Wallabies est capable de jouer au centre, à l’arrière, voire à l’ouverture. Le club anglais compte également dans son effectif cette saison le troisième ligne international écossais Josh Strauss, arrivé des Glasgow Warriors, ainsi que le demi de mêlée sud-africain Faf De Klerk, venu de la province des Golden Lions. Ce dernier, qui totalise 11 sélections avec les Springboks, a été recruté pour remplacer l’ex-international gallois Mike Phillips, qui a mis un terme à sa carrière en fin de saison dernière. Une arrivée dont s’est réjoui le directeur du rugby de Sale, Steve Diamond :

« Je suis ravi que Faf (De Klerk) ait décidé de nous rejoindre, » déclarait-t-il au moment de l’officialisation de son recrutement. « Il est tenace avec une force de travail extraordinaire. Il dicte le tempo et la direction du jeu et je pense qu'il s'accordera bien à la fois avec notre style de jeu et avec un groupe jeune et ambitieux ».

Malgré ces nouveaux joueurs de haut calibre, le début de saison des Sharks reste mitigé. Le club pointe actuellement à la neuvième place du classement en Aviva Premiership, à dix points du leader, les Saracens. Son bilan est de deux victoires pour quatre revers, et le dernier match du club de la banlieue mancunienne, sur le terrain des Harlequins, s’est soldé par une défaite (42-26). Lors de cette ultime rencontre, les joueurs de Steve Diamond ont connu une entame de match difficile, encaissant trois essais lors des vingt-cinq premières minutes de jeu, avant de réagir en seconde période avec quatre essais inscrits, leur permettant de décrocher le point de bonus offensif.

Suite à cette partie, le nouveau demi de mêlée des Sharks Faf De Klerk se montrait lucide sur le scénario du match, ne manquant pas de souligner les qualités offensives de son équipe, qui est après six journées le deuxième club à avoir marqué le plus grand nombre de points dans le championnat anglais (179) :

« Je pense que nos adversaires nous ont un peu pris par surprise en début de match, » confiait-t-il. « Nos soixante dernières minutes n’étaient pas si mal. Nous sommes très bien revenus même si nous n’aurions pas dû nous retrouver dans cette situation. Nous savons que nous pouvons être une équipe très dangereuse et je pense qu’on l’a démontré. Avec du caractère, nous sommes revenus dans le match vendredi dernier et à un certain moment en seconde période, nous luttions pour la victoire. Nous voulons marquer des essais et pratiquer un rugby d’attaque. Nous devons travailler de façon à rendre notre jeu plus agressif. »  

Suite à ces belles promesses, les Sharks tenteront de mettre à l’œuvre leur plan de jeu face aux Rouge et Noir dans leur antre de l’AJ Bell Stadium vendredi prochain.