Après Sharks-Stade

U. Mola : "Bien figurer face à Cardiff"

Après Sharks-Stade

Retient-on uniquement la positive attitude lors de cette rencontre face aux Sharks ?

Non, ça reste toujours un résultat positif à l’extérieur, malgré tout décevant au regard de la rencontre car on prend deux essais à zéro passe. Tu prends 14 points alors que je pense, à l’image de nos dernières 10 minutes, tu sens qu’en tenant un peu le ballon le match est réglé.
Ça ça fait râler car je pense qu’il y avait vraiment de la matière pour gagner ce match.
Après, ce qui est super positif, c’est la rentrée de nos jeunes ! On a fini avec une équipe, alors j’ai un problème avec David Roumieu qui me plombe ma moyenne d’âge, mais le reste de l’équipe… On a joué qu’avec des gosses ! Et ces gosses-là existent contre une belle équipe anglaise donc c’est très positif.
Je regrette vraiment de ne pas l’avoir validé par une victoire car ils le méritaient. Il y a eu beaucoup d’investissement, même s’il y a eu du déchet, de petites imperfections… On méritait bien mieux au regard de l’investissement.

Le fait que Cardiff ait battu Lyon facilement, ça rebat un petit peu les cartes et ça donne déjà un match qui compte dès la semaine prochaine. C’est un match qui va peser dans la course à la qualification. Nous aurons ensuite ces deux équipes à rejouer en fin de parcours. Ce sera très important de bien figurer vendredi à Ernest Wallon face à Cardiff. Je suis vraiment déçu des essais et des points donnés trop facilement. Si on prend les 20 points marqués par Sale et les 20 points marqués par Toulouse, on se rend compte qu’on a été obligé d’aller chercher les nôtres et on leur a malheureusement donné trop facilement les leurs. 

Tu as réussi à impliquer de nombreux joueurs dans cette rencontre. Est-ce réellement le point positif d’après toi ?

On a encore rentré un nombre « évident » de bons et jeunes joueurs. C’est vrai que de finir le match avec Rodrigue Neti, Clément Castets, Flo Verhaeghe, Selevasio Tolofua, Lucas Tauzin, Romain Ntamack… Et de jouer malgré tout avec des mecs autour qu’on prend pour des vieux, mais qui sont des Galan, Doussain et Bezy et qui n’ont que 25 ou 26 ans, c’est ça qui est important ! Cette Coupe d’Europe doit nous amener des certitudes à ce niveau-là car c’est aussi cette équipe qui va être confrontée aux périodes internationales. Aujourd’hui, on perd deux points mais on a un peu gagné en conviction avec nos jeunes.

De cette manière, préparez-vous déjà la période internationale ?

On sait que cette période est très impactante et très délicate ! Elle nous met très souvent à défaut. A nous de trouver la bonne formule. Je suis en tout cas rassuré par l’investissement de nos jeunes joueurs et le vivier reste intéressant au Stade Toulousain. On a des garçons qui existent. Ce ne sont pas des bribes de matchs qui vont nous donner des certitudes, mais je suis vraiment ravi. Ça n’enlève rien à la performance des garçons qui ont commencé le match ou qui sont plus vieux, mais la rentrée des jeunes est très intéressante. Ce sont des choses qui comptent pour le futur. C’est maintenant à nous de ne pas jeter tous nos jeunes dans la bataille en même temps et de trouver un peu d’équilibre.

Le gros point noir de la soirée reste la blessure de Yoann Huget car honnêtement, il joue le jeu et il est venu un peu au pied levé pour remplacer des garçons qui n’ont pas pu partir pour des petits pépins contractés entre la rencontre face à l ‘ASM et ce match. Je suis vraiment déçu pour lui, même si on attendra d’avoir l’examen pour savoir si c’est très grave.

Il a vraiment senti une douleur au psoas, en haut de la cuisse... Ce n’est pas vraiment l’endroit le plus dramatique mais ça reste un endroit impactant et au vue du début de saison qu’il fait, j’espère que ça ne le privera pas trop longtemps de sa tournée de novembre.

Tu as parlé des petits jeunes mais il y a également un joueur étranger, Rynhardt Elstadt, qui a fait ses débuts et dont la densité physique risque de faire du bien cet hiver ! Qu’en penses-tu ?

Oui, il a fait une première demi-heure très intéressante. Après, malheureusement, il n’avait pas joué depuis 2 mois donc on savait qu’il allait manquer d’un peu de rythme. C’est pour cela qu’il a été coaché assez tôt. Les deux mois de non compétition ne lui ont pas enlevé l’impact sur l’homme. On l'a pris pour ça. On sait qu’il sera performant et qu’il va rentrer dans la rotation de notre 3ème et 2nde ligne. D’autant plus quand on sait que notre 2ème ligne va être drôlement impactée sur la tournée de novembre.