Top 14 - J14

G. Fickou : "Un très gros match"

Top 14 - J14

Gaël, comment vous sentez-vous après cette période de coupure, qui a suivi le dernier match de Top 14 face au Racing 92 (défaite 23-19) ? 

Je pense que nous avons repris l’entraînement au bon moment, mercredi dernier, et je crois que les Toulonnais ont repris aujourd’hui. Nous nous sommes donc un peu plus entraînés qu’eux, même si cela ne veut pas dire grand-chose. C’était bien de partager les fêtes avec la famille. C’est très important notamment au niveau mental, qui est un aspect qui compte parfois plus que le physique. Il fallait que tous les joueurs se sentent bien et reviennent frais. On a eu la chance d’avoir un peu de repos, c’est donc positif.

Est-il dur de se restreindre pendant ce genre de période ?

Il faut simplement faire attention mais ce n’est pas forcément dur. Personnellement, cela fait six ans que je connais ce rythme. Je finis donc par prendre l’habitude.

Quel goût t’a laissé le dernier match de championnat sur le terrain du Racing 92 ? Le bonus défensif décroché est un point positif, mais il y avait peut-être mieux à faire…

C’est forcément frustrant, car nous avons fait une première mi-temps de très mauvaise qualité. Ce n’était vraiment pas représentatif de notre niveau. Nous avons su relever la tête en deuxième période en montrant de belles choses. C’est donc frustrant dans ce sens-là de laisser quelques points au Racing 92, car je crois que nous avions vraiment la possibilité de gagner la rencontre, sans être prétentieux. Nous sommes cependant tombés sur une belle équipe du Racing 92 qui a été plus réaliste que nous.

Quel regard portes-tu sur cette équipe toulonnaise que vous allez affronter ce week-end et qui semble monter en puissance ces dernières semaines ?

Oui, les Toulonnais réalisent de très bons matchs. Le RCT possède un effectif de très grande qualité. Nous savons que le match de samedi va être très rude, très difficile, avec beaucoup d’engagement. Je pense que Toulon s’est rassuré sur son dernier match (victoire face à Oyonnax 49-25), contrairement à nous qui, hormis face au Racing 92 contre qui nous avons fait une belle rencontre, n’avons pas été au niveau auquel on doit et prétend être lors de nos derniers matchs. A nous de continuer donc à bien se préparer. Nous avons encore une séance d’entraînement cet après-midi (jeudi après-midi), avant d’être au repos demain (vendredi). Nous devons donc bien récupérer afin d’être prêt samedi car ce sera un très gros match et cela va « taper » très fort. Cela va se jouer sur l’intensité et sur l’engagement.

Après la défaite face à Castres à domicile en championnat (le 2 décembre, 31-41), vous allez affronter samedi un concurrent direct dans la course à la qualification pour les phases finales. Cette rencontre compte donc particulièrement…

Nous n’avons pas trop le droit à l’erreur, mais c’est le cas lors de chaque match à domicile. Nous nous étions fixés comme objectif de ne pas perdre à la maison, mais c’est déjà arrivé une fois en championnat, contre Castres. C’est très frustrant et décevant, nous allons donc essayer de faire en sorte que cela n’arrive pas une deuxième fois. Sans se mettre de pression particulière, nous n’avons bien sûr pas le droit à l’erreur mais c’est le cas de toutes les équipes. A nous de ne pas commettre à nouveau cette erreur qui serait préjudiciable dans ce championnat si relevé et de nous débrouiller pour que cela se passe bien.      

Concernant David Roumieu, qui est arrivé cette saison, comment juges-tu son apport au groupe ?

C’est quelqu’un de bien, de très drôle, de vivant. Il amène une très bonne ambiance dans le groupe. Il se montre également très utile sur le terrain. Nous avons eu de la « casse » au poste de talonneur en début d’année et il a permis à l’équipe de « rester debout » car c’est un joueur qui a énormément de qualités, même s’il est très vieux maintenant (rires). Il est toujours de bonne humeur et bosse beaucoup pour un joueur qui a eu la carrière qu’il a eue, notamment au niveau de la musculation. C’est vraiment une bonne chose qu’il reste dans l’équipe jusqu’à la fin de l’année. Il nous permet de nous rendre compte de la chance que l’on a d’évoluer dans un club comme le Stade Toulousain et de jouer à ce niveau.