Avant Stade - Sharks

D. Roumieu : "Gagner, pour se remettre la tête à l'endroit"

Avant Stade - Sharks

David, as-tu fais le bilan de ce Challenge européen ?

Le bilan est vite fait : on a perdu, on est éliminés. Je pense que notre élimination n'est pas due à ce match à Cardiff mais plutôt en octobre, quand nous les avions reçus à Ernest Wallon. Malheureusement, nous avons eu la possibilité de gagner tous les matchs, mais à chaque fois il nous manquait ce petit quelque chose qui aurait pu faire basculer les rencontres en notre faveur.
C’est vrai qu’après ce dernier match, samedi, nous étions tous déçus, il y avait la place, et on aurait pu revenir avec la victoire pour jouer un huitième de finale face aux Sharks. Ça n’a pas été le cas. Il nous reste encore ce match ce week-end, on va le jouer sérieusement pour bien préparer la réception d’Oyonnax le week-end prochain.

Ce match est-il important pour le moral du groupe ?

Bien sûr ! Il faut le gagner à tout prix, pour se remettre la tête à l’endroit et bien préparer le match d’Oyonnax qui sera une grosse échéance. Sale est une équipe qui joue tous les matchs à 200%, il faudra que l’on fasse une bonne entame, pour répondre présent et remporter ce match à domicile qui ferait le plus grand bien à tous le groupe.

Echouer de si peu, c’est quelque chose de rassurant ou d’inquiétant ? Comment vivez-vous ça dans le groupe ?

Non, ce n’est pas inquiétant, c’est plutôt rassurant ! Maintenant, il va falloir être concentrés car on fait souvent les mêmes erreurs. Il ne nous reste que le championnat après ce match, et on sait que ce sera compliqué. Tous les match compteront jusqu’à la fin de ce Top 14.

La pression est-elle plus grande en étant éliminé du Challenge, et de jouer la saison seulement sur le Top 14 ?

C’est vous qui mettez la pression ! De notre côté, on ne se la met pas au quotidien. Ce n’est pas bon d’être sous pression, ça n’aide personne, et ça nous tétanise plus qu’autre chose. A chaque match, il faudra prendre du plaisir, se battre pour le copain d’à côté et montrer le même état d’esprit que nous avons depuis le début de la saison pour finir victorieux de ces matchs.

Quelles sont les caractéristiques de l’équipe de Sale ? Ses points forts ?

Ils jouent très bien au ballon et mettent beaucoup de rythme. Après, je n’ai rien à envier aux autres formations, j’ai bataillé toute ma carrière avec de belles équipes pour jouer le maintien, et aujourd’hui je joue dans une équipe qui vise le haut du tableau et qui a gagné beaucoup de trophées. Je me concentre plus sur ce que nous avons à faire. Si nous travaillons bien, nous n’avons rien à envier à personne.

Quelle a été la réaction des joueurs après l'annonce de Jacques Brunel pour le premier match du Tournoi ?

Je suis malheureux pour les copains qui ne sont pas pris : ils sont déçus et c’est normal, même si d'un autre côté, je suis content qu’ils restent avec nous. Ce sont des joueurs importants, ils jouent un rôle moteur dans la progression du groupe.

Il n’y a qu'Antoine Dupont qui part, tant mieux pour lui et c’est mérité ! Ça nous permet de garder avec nous tous les internationaux du groupe, et à coup sûr il seront sélectionnés en équipe de France dans le futur. A nous d’être bons pour eux, mais je ne m’inquiète pas ils rejoindront l’équipe de France tôt ou tard.

La fusion qui est à nouveau évoquée entre Biarritz et Bayonne ? Qu'en penses-tu ?

Ça m’embête car il n’y aura plus de derby. C’est le seul derby du monde ! Mis à part ça, économiquement ils doivent le faire. A eux de le faire intelligemment pour que tout le monde s’y retrouve.