Après ST-Sale

U. Mola : "L'état d'esprit a été top !"

Après ST-Sale

Cette victoire est plaisante malgré tout ? 

L'état d'esprit a été top du côté de mes joueurs. On a quelques errances au retour de la mi-temps qui remettent Sale dans le match. On a eu beaucoup de mal de la 35ème à la 50ème minutes puisque nous n'avons pas vu un ballon. On se retrouve fragilisés et ils reviennent au score, dans le match.
On surjoue un peu sur cette période. Dès lors que nous avons joué avec nos forces, même avec des conditions climatiques très compliquées, je crois qu'il y a eu des choses bien plus positives que dimanche dernier. On n'a pas vu la rencontre de l'année mais le caractère de mes joueurs m'a plu à la fin. Félicitations aux jeunes joueurs et aux moins jeunes, car il y a eu de belles choses ce soir. L'entrée de certains jeunes étaient assez plaisantes à voir. C'est une campagne européenne qui fait râler : ce match perdu à domicile contre Cardiff nous met hors concours, malgré les bons ingrédients que l'on avaient mis.  

La victoire appelle la victoire, de gros matchs attendent maintenant les Stadistes ? 

Nous avons déjà un gros match avec la venue d'Oyonnax samedi prochain. On a vraiment envie de clôturer une période et d'attaquer cette dernière ligne droite dans ce championnat. Cette dizaine de matchs sera décisive pour la suite. Nous allons d'abord jouer les équipes qui se battent pour le maintien, il faudra les respecter avant de commencer à se projeter. Place tout d'abord au match d'Oyonnax qui est une équipe qui joue très bien au rugby. Il faudra être capable de reproduire ce genre de match, avec des conditions de jeu un peu meilleure je l'espère.

As-tu quelque chose à redire sur l'aspect combatif de cette rencontre face aux Sharks ? 

On a mis tous les ingrédients de ce côté-là. Nous avons malheureusement pris un essai en fin de première mi-temps, un peu dans la confusion. C'est un peu dommage. Parfois nous sommes laxistes sur certains points défensifs. Il y a des choses qu'il faudra bien évidemment retravailler. Il faudra être à la hauteur contre Oyonnax.

Au final, est-ce un mal pour un bien d'être éliminé de cette Coupe d'Europe ? Cela va-t-il vous permettre de mieux préparer la fin du championnat ?

Dès la défaite à Cardiff, nous savions qu'il fallait avoir des résultats positifs. C'est bien d'avoir commencé ce soir, tout en travaillant sur notre effectif, en donnant du temps de jeu à certains. Tout le monde à jouer le jeu. Maintenant le focus est sur le championnat.

Pour cette fin de championnat justement, vous n'allez pas vraiment être impacté par les internationnaux cette année. Il n'y aura pas question de doublons...

Si le moral est à la hauteur de nos attentes, il n'y aura pas de problème. Quand nous décidons de faire jouer un joueur, il y a pleins de paramètres à prendre en compte. Certains sont exposés un peu plus que d'autres, mais nous savons que l'impact d'une sélection ou d'une non-sélection est évident. Maintenant, je me suis souvent plaint d'être trop impacté par les sélections, et de jouer des matchs de doublons. Aujourd'hui, nous n'avons qu'un joueur sélectionné. Attendons la fin du week-end européen pour en être sûr, mais s'il y en a plus, c'est parce qu'on sera aussi meilleur dans la performance.