Avant Stade-Oyonnax

T. Ramos : "Mettre notre jeu en place"

Avant Stade-Oyonnax

Qu-est-ce que t’inspire ce match contre Oyonnax ?

Même s’ils sont derniers du classement, c’est une équipe qui propose beaucoup de jeu, qui marque beaucoup de points. Ils ont un temps de jeu effectif assez important. Il faudra être capable de mettre notre jeu en place.

Par rapport aux autres années, vous n’avez pas beaucoup de joueurs en sélection, aucun problèmes de doublons et votre effectif au complet. C’est un point positif ?

Mis à part quelques petits blessés et Antoine, on a l’effectif au complet et nous n’aurons pas d’excuses par rapport à ça. Il faut se focaliser sur notre jeu et le calendrier pour glaner le plus de points possibles. Notre fin de championnat sera  compliquée, avec de grosses réceptions et de gros déplacements. Chaque match est important et cela commence dès ce week-end par la réception d’Oyonnax.

Oyonnax, Agen et Brive, ce sont des matchs confortables qui vous permettront de faire tourner le compteur ?

Commençons d’abord par gagner ce week-end pour pouvoir partir en vacances l’esprit un peu plus libre et revenir en grande forme pour attaquer des semaines de travail très intenses. Nous allons jouer des équipes de fin de tableau, mais il ne faut pas les négliger quand on voit qu’Agen est capable de mettre 30 points à Castres, qui est 3ème du championnat.

A titre personnel, comment envisages-tu cette deuxième partie de saison ?

Si elle pouvait s’envisager comme la première, ce serait parfait (rires). J’ai pas mal joué en début de saison. Maxime s’est blessé, ce qui m’a permis de continuer à enchainer les matchs. Maintenant, on a l’effectif presque au complet, la concurrence va revenir, il faudra donc réaliser de bonnes performances pour rester dans l’équipe.

Il y a des joueurs comme Gael Fickou et Yoann Maestri qui sont habitués à être sélectionnés à chaque rassemblement. Dans quel état d’esprit sont-ils en ce moment ?

J’imagine qu’ils sont déçus même si je n’ai pas trop abordé le sujet avec eux. Tout compétiteur rêve d’y être. Ce n’est pas pour autant qu’ils ne s’investissent pas à 100% avec nous. Ils voudront à coup sûr montrer leurs qualités sur le terrain.

Que penses-tu de la saison de Colomiers ?

Bien évidemment, je continue de les suivre d’un peu plus loin et j’espère qu’ils seront dans les six. Je garde de très bons contacts avec la plupart des garçons qui y jouent. C’est toujours un plaisir de les revoir, de les voir jouer. J’espère qu’ils pourront se qualifier et aller le plus loin possible et connaissant le caractère des personnes là-bas, ils sont capables de tout. Je ne leur souhaite que du positif !