ST-CAB

U. Mola : " On encaisse trop de points "

ST-CAB

Ugo, grâce à ces trois victoires bonifiées, vous êtes plus que jamais dans la course à la qualification ?

Forcément, même si je regrette que l'on prenne autant de points lors de ces trois rencontres. Mais il faut également comprendre que les trois équipes que nous venons de battre jouent leur maintient. Aujourd'hui, les quinze points pris au classement nous rendent la tâche un peu plus facile. J’aurais quand même aimé, surtout face à Brive, que l’on se rende ce match plus facile en validant notre point de bonus offensif plus tôt dans la partie. 

Vous parliez des essais sur les ballons de relance face à Agen. Contre le CAB, cela a encore été le cas ?

Depuis quelques semaines, notre ligne de 3/4 tente et joue beaucoup. Les ballons de récupérations ont pesé lourd dans la balance, c'est vrai. Sur nos deux derniers matchs, c’est une vraie satisfaction. Espérons que ça dure.

Est-ce que le réalisme de ces dernières semaines va vous permettre de réaliser une grosse fin de saison ?

Pas forcément.  Le gros point noir, c’est que l’on encaisse 28 points à domicile... Globalement, on prend des points trop facilement, notamment après avoir marqué. Il y a un relâchement. A chaque fois que l’on marque des points, nous en prenons par la suite.

Cela nous été fatal contre Castres il y a quelques mois, et ca risque d’être compliqué contre de grosses écuries. Nous avons peut être un peu de marge contre les 12ème, 13ème et 14ème, mais on ne peut pas se permettre de prendre autant de points à domicile. A nous de travailler l’aspect défensif et de réagir.

Vous aviez décidé de mettre un peu plus de vitesse dans cette ligne de 3/4. Qu’as-tu pensé de l’association entre Ramos à l’ouverture et Holmes au centre ?

Encore une fois, avoir dans son effectif deux numéros 10 et 4 arrières, cela permet justement de bien négocier ces ballons de récupération et jouer dans le désordre. C’est notre volonté. Avec des joueurs comme Zack, Thomas, Cheslin, Max et Yoann, ces ballons de relance sont ultra importants. Ce sont de redoutables finisseurs, des joueurs capables de faire des différences à tout moment.
Le pari a été gagné face à brive. Mais au-delà de ça, on pourra préparer la suite sereinement et savoir sur qui l’on pourra compter. Il faut avoir plusieurs solutions en prévisions de blessures éventuelles. Cette capacité à tourner et reposer l’effectif sera aussi l'une des clés pour la fin de saison.

Vous avez perdu Fickou la semaine dernière, vous vous attendez à perdre Huget d’ici peu ?

Je ne sais pas si on est regardé sur ce plan-là. Yoann a retrouvé sa forme et le niveau qui est le sien, et je pense qu’il a encore de la marge, notamment sur un ou deux ballons de contre-attaque mal négociés. Yoann, quand il est dans cet état d’esprit, est un joueur de niveau international. Après, en ce qui concerne une éventuelle convocation en Bleu, ce n’est pas moi qui décide... Cette période de doublons se passe plutôt bien pour le moment. Espérons que ça dure.