Avant ST-LOU

3 questions à Pierre Mignoni

Avant ST-LOU

Ceci est un court extrait de l'interview du manager général du LOU, Pierre Mignoni. L'intégralité de l'entretien sera disponible prochainement dans votre programme de match digital de #STLOU.

C’est la quatrième fois que vous allez affronter le Stade Toulousain ce week-end. Est-ce particulier, même si les rencontres de Challenge Cup ont été forcément un peu à part ?

C’est vrai que de jouer contre un club français quatre fois dans la même saison, ce n’est pas facile. On se connaît bien. Toulouse a gagné deux fois, nous une seule. C’est un petit avantage pour le Stade.

A l’exception de Montpellier, vous êtes l’équipe qui compte le plus de bonus offensifs du championnat. C’est forcément satisfaisant ?

Cela prouve qu’au niveau du jeu, nous faisons des choses intéressantes. C’est bien pour nous, c’est bien pour nos supporters, qui assistent souvent à un spectacle de qualité. Mais il faut maintenant s’atteler à une certaine régularité : nous devons être performants sur l’ensemble de la saison si l’on veut espérer être dans les six. Mais les bonus offensifs que vous évoquiez pourraient compter au soir de la 26ème journée.

Un mot sur Fred Michalak, qui devrait jouer dimanche le dernier match de sa carrière en terre toulousaine. Que retiendrez-vous de ce joueur forcément à part ?

Nous sommes très fiers de l’accompagner jusqu’à la fin. C’est un joueur à part, et je considère que c’est un privilège de l’entraîner. Il nous aide depuis deux saisons dans les nombreux challenges que l’on se fixe, et Fred a énormément contribué l’an dernier à maintenir le club. Cette année encore, il a un rôle très important malgré un temps de jeu un petit peu inférieur. Fred est un joueur qui dégage énormément de respect, il est très important dans la vie d’un groupe. C’est un grand monsieur du rugby qui va bientôt tirer sa révérence, et j’espère que le public de Toulouse l’accueillera comme il se doit.