Mag du Stade | CASTRES - page 4-5

4
5
STADE TOULOUSAIN
VS CASTRES
STADE TOULOUSAIN
VS CASTRES
leweek-end précédent
Il était illusoire d’imaginer le
Stade
tourner à plein régime dès
la première journée du championnat, et les faits ont rapidement
confirmé ce pronostic.
Oyonnax
était venu à
Ernest Wallon
avec la ferme intention de ne pas repartir bredouille, et si le
contrat, d’un strict point de vue mathématique, a été rempli, on
ne parierait pas que les hommes de
Christophe Urios
ne sont
pas repartis dans l’
Ain
avec quelques regrets…
C’est pourtant un
Toulouse
tout feu tout flamme qui attaquait la
rencontre : globalement dominateurs, les
Stadistes
campaient
dans la moitié de terrain adverse, et après un premier échec au
pied de
Flood
, ce dernier se rattrapait en marquant le premier
essai de la saison toulousaine.
Quelques secondes plus tard, une action de 60 mètres, initiée
par
Camara
et relayée par
David
, était à deux doigts d’aboutir
à la deuxième réalisation
stadiste
, mais
Palisson
ne pouvait
conclure.
C’est à partir de ce moment-là que les choses se compliquaient :
jusque-là amorphe, l’
USO
réagissait enfin et dominait totalement
la seconde moitié de la mi-temps. L’essai de
Tonga’Uiha
et
les pénalités d’
Urdapilleta
permettaient ainsi aux visiteurs de
mener à la pause, sans qu’il y ait à crier au scandale.
Le deuxième acte allait se révéler particulièrement crispant et se
résumait à un échange de pénalités entre
Flood
et
Urdapilleta
.
Fort heureusement, c’est le premier nommé, à trois minutes du
coup de sifflet final, qui avait le dernier mot.
Le
Stade
s’imposait ainsi par la plus petite des marges, et c’est
peu dire que le soulagement prévalait dans les rangs rouge et
noir.
A Toulouse (Ernest Wallon) - Stade Toulousain bat US
Oyonnax 20 à 19 (mi-temps : 11-13).
Beau temps ; belle pelouse ; 14.000 spectateurs environ.
Arbitrage de M. Chalon (Limousin).
Pour le Stade Toulousain :
1 essai de Flood (12) ; 5 pénalités
de Flood (20, 34, 48, 62, 77).
Pour Oyonnax :
1 essai de Tonga’Uiha (31) ; 4 pénalités de
Urdapilleta (24, 40, 59, 67) ; 1 transformation de Urdapilleta (31).
Stade Toulousain :
Palisson (puis Huget, 45) ; Clerc, David (puis
Fickou, 41), Poitrenaud, Matanavou ; (o) Flood, (m) Vermaak
(puis Doussain, 70) ; Harinordoquy, Tekori (puis Lamboley, 59),
Camara (puis Nyanga, 13) ; Albacete (cap), Millo ; Tialata (puis
Johnston, 41), Baille (puis Tolofua, 48), Kakovin.
Carton jaune :
Nyanga (24).
Oyonnax :
Denos (cap) ; Codjo, Boussès, Hansell, Donguy ;
(o) Urdapilleta, (m) Figuerola (puis Cibray, 61) ; Faasavalu (puis
Missoup, 47), Maafu, Wannenburg ; Lagrange (puis Browne, 11),
Lassalle ; Du Preez (puis Clerc, 58), Jenneker (puis Jullien, 63),
Tonga’Uiha (puis Tichit, 47).
Carton jaune :
Lassalle (17).
La feuille de match
TOULOUSAIN
TV
TOULOUSAIN
PHOTOS
TOULOUSAIN
APPLIS
STADE TOULOUSAIN
vs
OYONNAX
16/08/2014
Voir la vidéo
Le coup passa
si près…
20
19
1,2-3 6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,...24
Powered by FlippingBook