Mag du Stade | CLERMONT - page 2-3

2
3
STADE TOULOUSAIN
VS CLERMONT AUVERGNE
STADE TOULOUSAIN
VS CLERMONT AUVERGNE
l’entretienstadiste
Guy
Novès :
Malgré la défaite, de bonnes choses ont été aperçues à Brive. Faut-
il se concentrer sur ces éléments-là ?
On ne retient pas que le positif, même si, après l’analyse du match, on
se rend compte que nous ne sommes pas si loin que ça de la vérité.
Mais il faut surtout regarder ce qui n’a pas marché.
Une chose est certaine, on ne peut pas prétendre gagner à l’extérieur
avec une quinzaine de ballons laissés en route. Il y a eu beaucoup
de volonté de notre part en termes de production de jeu, qui a peu
été récompensée parce que les temps forts n’ont pas été concrétisés.
L’indiscipline nous coûte encore cher, c’est donc un des secteurs sur
lesquels nous allons travailler de manière à ce que progressivement,
on puisse voir un Stade Toulousain monter en puissance. Je ne dis pas
que l’on va gagner tous les matchs, mais je pense qu’on en gagnera
certains… Et j’espère que l’on donnera du plaisir à nos supporters.
Certains ont parlé de problème de gestion du jeu en première
période face au CAB ?
On a effectivement ciblé, en revoyant le match, deux ou trois actions
après lesquelles on aurait pu, après avoir produit du jeu, alterner avec
un peu de jeu au pied, ce qui aurait soulagé notre effectif. C’est vrai,
cette volonté de continuer à produire nous a mis parfois en difficulté. Il
faudra trouver l’équilibre entre le jeu au pied et le jeu à la main.
Est-ce que l’on peut dire que le Stade Toulousain est encore en
rodage sur le plan physique ?
Je n’ai pas évoqué de problème physique, ce sont plutôt des problèmes
d’ordre technique. Maintenant, il est sûr que le joueur qui est mieux
préparé a davantage de lucidité et fait moins de fautes… C’est une
évidence, mais il faut se rendre compte qu’en quatre journées, la
majorité des joueurs n’ont joué qu’un, voire deux matchs puisque nous
avons fait beaucoup de changements. Je pense sincèrement que
chaque rencontre va nous permettre de nous améliorer.
ou t
Est-ce que ce turnover au sein de l’effectif a permis de faire
émerger des impressions quant aux joueurs ? Peut-être même une
équipe type ?
Nous ne sommes pas encore dans cette dimension. Dégager une
équipe type aujourd’hui serait délaisser les autres et ce ne sera pas
notre cas.
Nous ne sommes pas dans la déception au bout de trois, quatre matchs.
On évalue, on regarde ceux qui sont prêts, ceux qui le sont un peu
moins parce qu’il y a quand même des matchs à remporter et où il faut
rivaliser, mais honnêtement, tous les joueurs qui composent ce groupe
auront encore énormément de temps de jeu. Et il y aura encore des
changements contre Clermont.
N’est-il pas compliqué, dans cette dynamique de
changements, de réussir à trouver les bons réglages ?
Il y a deux politiques : soit on ne change jamais et on dit
qu’au bout de quatre matchs les joueurs commencent à être
fatigués, et cela nuit au rendement ; soit on pense que les
turnovers peuvent nuire pour trouver les automatismes…
Tout peut se dire. Mais notre choix, c’est de maintenir
un groupe en haleine et de permettre à tous de se sentir
concernés.
Le pack toulousain a encore montré quelques signes
de faiblesse, est-ce un point qui vous inquiète à la
veille de recevoir l’ASM ?
Ça fait partie des secteurs sur lesquels on va essayer d’être
vigilants. La mêlée à La Rochelle nous a pénalisés et elle
nous a encore coûté 10 points ce week-end. C’est donc un
chantier qui devient une priorité.
Mais quand on pense à Clermont, on ne pense pas qu’à la
mêlée ! Quand on voit le nombre de joueurs qui composent
cette équipe et la qualité individuelle de chacun d’entre eux,
on prend en compte tous les secteurs de jeu.
Rodrigue Neti s’est montré plutôt convainquant lors de
sa prestation le week-end dernier ?
C’est un jeune qui donne le meilleur, qui s’accroche même
s’il a évidemment besoin d’acquérir de l’expérience. Il ne
nous a pas déçus par son comportement avant, pendant
et après la rencontre. Maintenant, c’est à lui de choisir son
destin.
L’ASM souffle aussi le chaud et le froid en ce début de
championnat…
Si après le chaud souffle le froid, ce serait effectivement
une bonne chose (
rires
) ! Comme nous, progressivement,
les Clermontois vont trouver leur vitesse de croisière. Mais
la façon dont ils ont déposé le Racing, qui venait pourtant
de battre le champion de France et d’Europe, est vraiment
impressionnante.
Après quatre matchs, avez-vous l’impression d’être en
retard par rapport à ce que vous vouliez faire ?
Je n’ai jamais réalisé ce type de calculs dans ma carrière.
Si nous avions gagné un match à l’extérieur, je ne me
sentirais pas particulièrement en avance, et je serais tout
aussi vigilant sur le match suivant.
La preuve, c’est que certaines des grandes équipes qui ont
perdu à la maison sont allées gagner à l’extérieur. C’est le
cas de Clermont, mais on peut aussi penser à Montpellier,
qui a déjà rattrapé sa défaillance à domicile. Nous sommes
en début de championnat, il faut savoir raison garder.
PUB CAILLEAU
« Chaque rencontre
va nous permettre
de nous améliorer »
1 4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,...24
Powered by FlippingBook