Mag | La Rochelle - page 20-21

20
21
STADE TOULOUSAIN
vs
LA ROCHELLE
STADE TOULOUSAIN
vs
LA ROCHELLE
STADE FRANçais
CASTRES
TOULON
RACING METRO 92
CLERMONT
BRIVE
Si le
Stade Français
a nourri des regrets suite à la courte
défaite concédée la semaine passée sur le terrain de
Lyon
(9-12), cette petite contre-performance n’a pas eu trop de
conséquences au classement. Le club de la capitale fait
toujours partie des deux premiers et retrouve avec plaisir ce
week-end son
Jean Bouin
fétiche : il est en effet le seul du
championnat à être toujours invaincu sur ses terres.
Castres
a profité de sa victoire sur
La Rochelle
pour enfin
sortir la tête de l’eau et s’extirper de la zone rouge, qu’il n’avait
plus quittée depuis la neuvième journée. La situation du vice-
champion de
France
reste cependant précaire, et jusqu’ici, à
l’extérieur, les statistiques ne plaident pas pour lui (sept défaites
en autant de matchs et aucun point de bonus défensif).
Pour la première fois de la saison,
Toulon
s’est incliné deux fois
consécutivement en championnat. Certes, la marge de sécurité
du champion en titre est suffisamment importante pour ne pas
tirer la sonnette d’alarme, mais une réaction est attendue, sinon
nécessaire. A
Mayol,
depuis sa surprenante sortie de route
face au
Stade Français
, lors de la 5
ème
journée, le
RCT
n’a
connu que la victoire dans son antre.
Le
Racing
n’a pas forcément brillé le week-end dernier, en
venant très péniblement à bout de
Bordeaux-Bègles
(12-9),
mais il a assuré l’essentiel. Le club francilien reste solidement
installé à la quatrième place et tentera, même si le challenge
sera encore plus ardu, de rééditer sa performance du match
aller, quand il avait triomphé de
Toulon
à
Colombes
(17-10).
Clermont
a mis à profit la journée précédente pour récupérer
le fauteuil de leader, abandonné provisoirement au
Stade
Français
. Les
Auvergnats
tenteront de profiter de ce deuxième
match consécutif à domicile pour confirmer et ainsi préparer de
la meilleure des façons la parenthèse européenne à venir, où ils
sont pour le moment en position de force pour se qualifier.
Actuellement neuvième,
Brive
n’est qu’à cinq points de la
zone de qualification, mais aussi à trois longueurs du premier
reléguable ! Le
CAB
reste à domicile sur un succès face à
Bayonne
et abordera ce derby sans pression. Au match aller,
les
Noir et Blanc
avaient été battus sur leurs terres par l’
ASM
,
21 à 6.
Les enjeux de la 16
ème
Journée
BAYONNE
LYON
OYONNAX
MONTPELLIER
La dernière journée n’a pas été profitable à
Bayonne
qui, rentré
bredouille de
Brive
, a basculé dans la zone de relégation. C’est
dire l’importance de ce rendez-vous pour l’
Aviron
, qui reste
à domicile sur deux succès convaincants, devant
Bordeaux-
Bègles
et
Clermont
. Au match aller, dans le
Rhône
, les
Basques
avaient subi la loi du promu, victorieux ce jour-là 24-19.
La courte et un peu tirée par les cheveux victoire sur le
Stade
Français
a fait énormément de bien au
LOU
, qui est remonté à la
dixième place du classement. Un rang bienvenu mais néanmoins
trompeur, dans la mesure où la marge de manœuvre sur la zone
rouge n’est que de deux longueurs. A l’extérieur, le promu affiche
pour le moment des limites inquiétantes, avec seulement deux
points amassés en sept rendez-vous.
Les semaines passent et
Oyonnax
ne parvient pas pour le
moment à prendre de l’air par rapport aux deux dernières places.
Ainsi, l’écart sur
Bayonne
, premier reléguable, n’est aujourd’hui
que d’un seul point. A domicile, le club de l’
Ain
alterne le chaud
et le froid depuis le début de la saison, pour un bilan provisoire
pas déshonorant de cinq succès pour deux revers.
Montpellier
a mis fin à une bien mauvaise spirale en renouant
avec le succès, et pas face à n’importe qui : les
Héraultais
ont
ainsi fait chuter sur leurs terres le double champion de
France
et
d’
Europe
en titre,
Toulon
, samedi dernier. Les joueurs de
Jack
White
devront maintenant confirmer ce réveil en déplacement,
là où ils ne se sont pas imposés depuis la huitième journée, à
Bayonne
, 15 à 10.
Bordeaux-Bègles
GRENOBLE
Bordeaux-Bègles
tenait l’occasion de frapper un grand coup
la semaine dernière, mais un manque de réussite au pied l’a
empêché de créer une belle sensation sur la pelouse du
Racing
.
Les joueurs de
Raphaël Ibanez
restent virtuellement qualifiés
pour les phases finales, mais cette situation est loin d’être assurée.
A domicile, les
Aquitains
comptent six succès pour une seule
défaite et ils ont d’ailleurs bien réagi après le revers concédé face
au
Stade Toulousain
, en atomisant
Brive
, 46-10.
Surclassé à domicile par le
Stade Français
puis battu d’un rien
à
La Rochelle
,
Grenoble
avait bien mal terminé l’année 2014.
Heureusement, les
Isérois
ont depuis redressé la barre en
s’imposant, bonus offensif en prime, devant
Oyonnax
. Ce réveil
appelle maintenant confirmation à l’extérieur, là où le
FCG
a
récemment prouvé qu’il était capable de gros coups (victoire à
Toulouse
lors de la douzième journée).
1...,2-3,4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19 22-23,24-25,26
Powered by FlippingBook