Mag | La Rochelle - page 2-3

2
3
STADE TOULOUSAIN
vs
LA ROCHELLE
STADE TOULOUSAIN
vs
LA ROCHELLE
PUB CAILLEAU
w w w . g r o u p e - c a i l l e a u . c o m
être le meilleur
sur un terrain
est un devoir.
Luke McAlister
31 sélections chez les All Blacks
Demi-d’ouverture du Stade Toulousain
Créditphoto :Ofasolutions /Création :
P r o M o T i o n i M M o B i L i è r e | P r o S P e c T i o n f o n c i è r e
l’entretienstadiste
Le Stade reste sur une assez nette défaite concédée sur le terrain
de Clermont. Quelle est ton analyse après avoir revu le match à la
vidéo ?
Nous avons vu durant la rencontre une énorme solidarité de la part
de tous les joueurs pour défendre notre ligne, et c’est un point positif.
Nous craquons à la 36
ème
minute et à quelques secondes du coup
de sifflet final, une fois par mi-temps et toujours à la fin de chacune
d’entre elles. Et ce n’est évidemment pas un hasard : nous finissons
par lâcher prise parce que nous subissons trop. Nous admettons en
quelque sorte l’autorité et la domination de Clermont dans certains
secteurs de jeu et du coup, nous nous retranchons dans notre volonté
défensive.
Ce n’était évidemment pas suffisant pour espérer ramener un résultat
et relever un challenge aussi complexe que d’affronter l’ASM sur ses
terres. C’est ce que nous avons pu constater en direct et aussi en
revoyant les images.
Est-ce frustrant d’avoir passé autant de temps à défendre ?
Oui, en quelque sorte, mais la frustration ne vient pas que de là. Sur
les quelques coups intéressants que nous avons eus à jouer, on ne
peut que déplorer le nombre trop important de ballons que nous avons
assez facilement perdus. Ce qui ressort, c’est que nous n’avons pas été
capables de maintenir la possession au-delà de quelques secondes,
nous n’avons pas su multiplier les temps de jeu. Mais ce n’est pas une
fatalité : parfois, y compris dans les rencontres de très haut niveau, face
à des adversaires de grande qualité, on arrive à conserver le ballon plus
de deux minutes… Il y a donc quelque chose qui ne va pas.
Les échéances à venir vont être décisives avec la réception de La
Rochelle en Top 14, suivie de la venue de Bath et d’un déplacement
à Montpellier en Coupe d’Europe. Il est très possible que le Stade
joue une partie importante de sa saison sur ces prochaines
semaines. Penses-tu disposer d’un effectif suffisamment solide
pour répondre présent sur tous les tableaux ?
La question ne se pose pas, et de toute façon, à l’heure où je vous parle,
nous n’avons pas le choix. Nous ne sommes pas là pour nous plaindre
à longueur de journées. Il y avait parfois matière à râler en début de
saison parce que nous avions beaucoup de blessés, mais aujourd’hui,
l’infirmerie s’est vidée de façon assez importante et nous en avons
quand même beaucoup moins.
Bien sûr, le Tournoi des VI Nations et la préparation de la Coupe du
Monde vont arriver et cela va évidemment avoir une incidence sur notre
groupe. Mais j’ai confiance parce que nous avons pu voir un élément
très positif chez nos joueurs le week-end dernier : leur énorme volonté.
Le contre que nous prenons à trois minutes de la fin de la première
mi-temps est la cause directe de l’essai. Le reste du temps, Clermont-
Ferrand n’a pas trop rigolé pour marquer, cela a été compliqué. Quand
on a ce genre d’état d’esprit, je pense qu’il y a matière à garder un
certain espoir.
Contre La Rochelle, la victoire est certes impérative
à domicile mais plus encore, dans un championnat
où tous les points vont compter, le bonus offensif ne
serait pas de refus?
Nous allons déjà essayer de gagner des matchs, en mettant
beaucoup d’ambitions dans nos prestations. Nous avons vu
que pour Castres, la partie n’avait pas été si simple contre
les Maritimes. Nous avons évidemment visionné cette
rencontre, et nous savons que La Rochelle se repose sur
une grosse conquête. Le fait que cette équipe nous ait mis
une quarantaine de points au match aller suffit à nous mettre
la puce à l’oreille pour nous préparer en conséquence et
nous mobiliser pour aborder ce genre de rendez-vous.
Comment vas-tu gérer l’effectif pour préparer la venue
de Bath ?
J’avais préparé le groupe en disant que les matchs de
Clermont-Ferrand et La Rochelle nous serviraient de base
de travail pour la venue de Bath. J’ai encore vu cette équipe
jouer hier contre Leicester. Ce qui va arriver face à nous
est assez monstrueux, je ne sais pas si les gens en sont
conscients.
La Rochelle est le dernier match qui devrait permettre à
certains de montrer leur valeur pour aborder la Coupe
d’Europe. Nous avons vu l’état d’esprit de certains contre
l’ASM, nous allons maintenant voir celui d’autres éléments
contre La Rochelle. A partir de là, nous ferons en sorte de
sortir le meilleur groupe possible pour Bath.
« Garder un certain espoir »
Guy
NovèS :
1 4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,...26
Powered by FlippingBook