Mag | Montpellier - page 20-21

20
21
STADE TOULOUSAIN
vs
Montpellier
STADE TOULOUSAIN
vs
Montpellier
STADE FRANÇAIS
grenoble
brive
racing metro 92
La rochelle
Oyonnax
La victoire obtenue la semaine dernière contre
Bordeaux-
Bègles
a permis d’inverser la tendance entrevue depuis
quelque temps : le
Stade Français
, après un coup de moins
bien, est reparti de l’avant.
Les Parisiens
sont aujourd’hui
solidement cramponnés à la troisième place et si la qualification
directe pour les demi-finales reste aléatoire, tous les espoirs
sont permis. Bien avant de penser à cela, les joueurs de
Jeff
Dubois
doivent avant tout confirmer ce week-end, face à un
adversaire qu’ils avaient facilement battu (43-30) lors du match
aller.
Défait à trois reprises lors des quatre dernières journées,
Grenoble
rentre dans le rang et voit s’éloigner les strapontins
européens, qui semblaient pourtant à sa portée à l’issue de
la treizième journée. Rien n’est encore définitivement perdu,
mais un résultat à l’extérieur semble indispensable pour
inverser la tendance. Or, les
Isérois
, à l’exception d’un exploit
à
Toulouse
, n’ont ramené que des défaites de leurs divers
voyages.
Longtemps cantonné dans le ventre mou du classement,
Brive
a peu à peu glissé vers la zone de relégation. Sa défaite, certes
attendue, concédée sur le terrain de
Toulon
le week-end
dernier n’a évidemment en rien arrangé les choses, et c’est le
couteau entre les dents que le club abordera cette échéance.
Il peut cependant s’appuyer sur des statistiques relativement
solides à
Amédée Domenech
et une belle série en cours de
cinq succès consécutifs sur ses terres.
Le
Racing
sort d’une série de deux rencontres à domicile,
sur lesquelles il n’a pas fait le plein, en concédant notamment
un match nul contre
Clermont
. Si rien n’est irrémédiable,
cela a éloigné les
Ciel et Blanc
des deux premières places,
synonymes de qualification directe pour le dernier carré.
Au match aller, les
Franciliens
, à l’issue d’une rencontre
intense ponctuée de onze essais, s’étaient imposés 46-32.
Malgré son formidable match nul obtenu sur la pelouse de
Montpellier
pour le compte de la 19
ème
journée,
La Rochelle
ne parvient pas à s’extirper des profondeurs du classement. Les
joueurs de
Patrice Collazo
restent constamment sous pression
et chacune de leurs sorties à domicile, dans ces conditions, revêt
une importance extrême.
Le promu, d’ailleurs, s’en sort pour le moment avec les honneurs
dans son antre, où il ne s’est incliné qu’une seule fois (c’était au
mois de septembre, devant
Bordeaux-Bègles
).
Où s’arrêtera
Oyonnax
? La question, incongrue pour beaucoup
il y a encore quelques semaines, mérite d’être posée. La victoire
obtenue sur le
Stade Toulousain
le week-end précédent a
rapproché un peu plus le club de l’
Ain
des places européennes.
En déplacement, l’
USO
fait même partie des cadors de la
compétition et a déjà signé deux formidables exploits depuis le
début de la saison, en s’imposant sur les pelouses du
Stade
Français
et du
Racing Metro 92
.
les enjeux de la 20
ème
journée
BAYONNE
Castres
LOU
TOULON
Bayonne
est sorti de la zone de relégation depuis la quinzième
journéemais n’est pas pour autant tiré d’affaire. Logiquement battu
à
Clermont
la semaine passée, l’
Aviron
retrouve avec plaisir
son stade
Jean-Dauger
fétiche, où il reste sur des performances
de tout premier ordre (victoires sur le
Stade Français
, le
LOU
,
Bordeaux-Bègles
et
Clermont
).
Au match aller, les
Basques
avaient subi une sévère défaite dans
le
Tarn
, en s’inclinant lourdement 30 à 6.
Castres
a préservé l’essentiel il y a quelques jours en s’imposant
à domicile devant
Lyon
. Mais la situation du vice-champion de
France
reste irrespirable, et il est évident qu’il ne peut plus se
permettre de galvauder la moindre rencontre, de surcroît face à
un concurrent direct pour le maintien.
Pour le moment, les performances du
CO
à l’extérieur sont
cauchemardesques, avec neuf défaites et aucun bonus défensif
à se mettre sous la dent.
En s’inclinant face à
Castres
il y a une semaine, le
LOU
a bien
malgré lui confirmé ce que l’on pressentait : en difficulté depuis
la fin des matchs aller, le club est désormais englué dans la
zone rouge. Il lui faut à tout prix créer l’exploit ce week-end face
au double champion de
France
et d’
Europe
en titre. Mission
impossible ? Pas forcément, car les
Rhodaniens
, au
Matmut
Stadium
, ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de battre les
ténors (
Clermont
,
Montpellier
, le
Stade Français
).
Si
Toulon
, à la faveur de son succès obtenu aux dépens de
Brive
à l’occasion de la dernière journée, reste dans le duo
de tête du championnat, il le doit avant tout à ses résultats à
domicile. Car à l’extérieur, les statistiques du club sont quelque
peu à la peine : les hommes de
Bernard Laporte
, en effet,
restent sur cinq revers consécutifs en déplacement et ne se
sont plus imposés loin de leur base depuis le 3 octobre et un
voyage à
Oyonnax
.
CLERMONT
Bordeaux-bègles
Clermont
a conforté le week-end dernier sa place dans le duo
de tête du classement en venant à bout de
Bayonne
. Pour ce
deuxième match consécutif à domicile, l’
ASM
a une occasion en
or d’accomplir un pas supplémentaire, et peut-être même décisif,
vers la qualification directe pour les demi-finales.
A domicile, les
Jaunards
font partie des meilleurs élèves du
Top 14
, avec une seule défaite au compteur, subie face à
Montpellier
, au mois d’août dernier.
Bordeaux-Bègles
a perdu sa place dans le peloton de tête du
Top 14
après sa défaite sur le fil devant le
Stade Français
lors
de la précédente journée. Loin de sa base, le club girondin se
révèle souvent en difficulté, comme en attestent ses statistiques
(une seule victoire en huit déplacements). La spirale actuelle,
constituée de six revers consécutifs à l’extérieur, ne plaide pas en
faveur d’un exploit en terre auvergnate.
1...,2-3,4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19 22-23,24-25,26
Powered by FlippingBook