Mag du Stade | OYONNAX - page 18-19

18
19
STADE TOULOUSAIN
VS OYONNAX
STADE TOULOUSAIN
VS OYONNAX
L’INTERVIEWSTADISTE
Sébastien
« Il n’y a pas de secret… »
BEzy :
La reprise des entraînements a eu lieu plus tôt cette année,
comment sens-tu l’équipe à la veille de cette nouvelle saison ?
Nous avons passé un mois à ne faire que de la préparation physique,
ce qui est inhabituel à Toulouse : les années précédentes, les
entraînements reprenaient plus tard, avec un mélange de préparation
physique et de jeu. Nous n’avons commencé le rugby que depuis deux
semaines, juste avant le premier match amical contre Toulon, ce qui a
sûrement été la cause de notre manque d’automatismes lors de cette
rencontre. Depuis, nous avons pu travailler plus de combinaisons et
nous avons montré du mieux lors de la rencontre face à Bordeaux-
Bègles. Ça ne peut être que positif pour notre collectif et le jeu que
nous espérons produire contre Oyonnax.
Le premier match de Top 14 a lieu à domicile, l’envisages-tu
comme un avantage ?
C’est évident que commencer à domicile est un avantage puisque
l’année dernière, c’est ici que nous avons gagné quasiment toutes
nos rencontres. Jouer le premier match à Ernest Wallon va nous
aider, je l’espère, à bien lancer notre saison, avec l’appui du public,
même si nous savons très bien que l’équipe sera encore en phase de
rodage. A ce titre, il va falloir être encore plus attentifs et concentrés
pour essayer de gagner cette rencontre inaugurale.
Oyonnax a créé la surprise la saison dernière en se maintenant
en Top 14. La confirmation sera-t-elle plus difficile pour cette
équipe ?
Les Isérois ont accompli une super saison l’année dernière en
réussissant à se maintenir, alors que beaucoup les voyaient
redescendre en Pro D2. Il est évident que cette année, notre regard
sur eux a changé et que nous allons les attendre de pied ferme. Or, si
les autres formations agissent comme nous, cela veut sans doute dire
que cette saison va être plus difficile pour eux…
Mais attention : rien n’est jamais acquis en Top 14, et surtout pas pour
un premier match. Ils vont sûrement vouloir engranger des points le
plus tôt possible comme ils l’ont fait la saison passée, en battant les
plus grosses équipes dès le début de saison. Nous sommes donc
prévenus.
Pour la première fois depuis 1993, le Stade ne faisait pas partie
du dernier carré du championnat en mai dernier. Y a-t-il une
revanche à prendre ?
On peut parler de revanche, mais je préfère mettre l’accent sur nos
ambitions. Ne pas avoir remporté de titre l’année dernière a été assez
difficile pour nous et on sent que l’équipe est motivée pour faire une
belle saison et aller décrocher quelque chose. Lorsque l’on est au
Stade Toulousain, on a forcément envie de faire mieux, d’aller le plus
loin possible dans la compétition et gagner des titres.
On a beaucoup entendu parler de remise en question au sein du
club, comment s’est-elle matérialisée concrètement ?
A l’entraînement, nous avons désormais un pré-échauffement, un
échauffement, c’est un peu plus structuré. Les joueurs se sentent
forcément concernés par cette remise en question, c’était obligatoire
vu le contenu de nos prestations de la saison passée. Ça passe
par plus d’implication lors de l’entraînement, plus de travail après,
notamment individuel. Il n’y a pas de secret, il faut travailler.
La saison passée a été serrée jusqu’à la dernière journée,
est-ce que le groupe se prépare pour le même genre de
scénario ?
Pour l’instant, nous n’y pensons pas trop même si le but, comme
pour toutes les équipes, est de gagner chaque match. Cela va
être difficile cette année encore parce qu’il y a beaucoup de
grosses équipes et l’année dernière nous l’a enseigné : il faut
compter sur chaque club. L’objectif est d’être dans les deux
premières places pour tenter d’éviter les barrages et ainsi
préserver les joueurs au niveau physique.
Tu as joué 19 matchs l’année dernière, dont 9 en tant que
titulaire. Quel bilan en tires-tu ? Quelles sont tes ambitions
pour la nouvelle saison ?
Je ne pensais pas faire autant de matchs, mais j’ai eu la chance
que les joueurs à mon poste soient mobilisés par leur équipe
nationale. Ça m’a permis de jouer plus que ce que je ne le
pensais, j’étais plutôt content par rapport à ça.
Pour ce qui est du contenu des matchs, je pense pouvoir être
satisfait de mes performances. J’attends de voir cette année
comment les choses vont se dérouler, puisque Jano (Vermaak)
n’est pas pris en équipe sud-africaine… Cela renforce encore
un peu plus la concurrence, mais j’espère malgré tout faire des
feuilles de match et avoir du temps de jeu.
PUB PEUGEOT
7 UNIVERS DE PERSONNALISATION
(1)
– ÉCRAN TACTILE AVEC FONCTION MIRROR SCREEN
(2)
Un i ve r s
Venez vite la découvrir !
NOUVELLE PEUGEOT 108
ELLE TIENT DE VOUS
SIAL PEUGEOT TOULOUSE
COMPLICE OFFICIEL DU STADE TOULOUSAIN
Tél. : 05 79 66 64 75
SIAL ÉTATS-UNIS
105, avenue des États-Unis
SIAL MONTAUDRAN
28, avenue Didier-Daurat
et son réseau d’agents
SIAL ROCADE OUEST
117, rue Nicolas-Vauquelin
toulouse.peugeot.fr
Consommation mixte (en l/100 km) : de 3,8 à 4,3. Émissions de CO
2
(en g/km) : de 88 à 99.
(1) En option ou indisponible selon les versions et teintes extérieures. (2) En série ou indisponible selon les versions.
NOUVELLE PEUGEOT 108
DRNL_1407280_108_SPORT_210x297.indd 1
11/08/14 16:19
1,2-3,4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17 20-21,22-23,24
Powered by FlippingBook