Mag du Stade | OYONNAX - page 4-5

4
5
STADE TOULOUSAIN
VS OYONNAX
STADE TOULOUSAIN
VS OYONNAX
LeStade
monte en puissance
Il est toujours délicat de tirer des enseignements des
traditionnelles rencontres de préparation estivales. Les
résultats, dans une immense majorité des cas, n’ont
qu’une importance relative, et l’expérience a montré qu’ils
ne préfigurent en rien les futures performances lors des
premières journées du
Top 14
.
Mais ce n’est pas pour autant qu’aucun enseignement ne
peut être tiré des deux matchs accomplis par les
Rouge et
Noir
.
Au-delà des cas individuels, le plus intéressant est
sans contestation les progrès accomplis d’une semaine
à l’autre. Amorphes, et même ridicules selon les dires de
Guy Novès
, face à
Toulon
, les coéquipiers de
Clément
Poitrenaud
ont passé la vitesse supérieure devant
Bordeaux-Bègles
.
Alors oui, les
Toulousains
, et comment pourrait-il en être
autrement, sont loin d’être prêts. Mais la conquête s’est
montrée clairement à son avantage le week-end dernier,
et certaines contre-attaques ont été menées avec un
incontestable brio.
« On est très content de la victoire, et on s’est rassuré
sur certains points, notamment la défense »
, reconnaissait
Alexis Palisson
à l’issue de la victoire sur l’
UBB
.
« Cela
nous rassure avant le début du championnat, et c’est tant
mieux : on sait que la compétition se resserre saison après
saison, et cela sera sans doute le cas cette année ».
A Toulon (Mayol) – Toulon bat Stade Toulousain 38 à 12 (mi-temps : 26-0).
Beau temps ; belle pelouse ; 13.000 spectateurs environ. Arbitrage de M. Berdos (Armagnac-Bigorre).
Pour Toulon :
6 essais de Smith (3, 28), Orioli (35), Tillous-Borde (40), Munoz (79), Chilachava (80) ; 4 transformations de Giteau (4, 36,
40) et Michalak (80).
Pour le Stade Toulousain :
2 essais de Bezy (61) et Ramos (68) ; 1 transformation de Bezy (68).
Toulon :
Armitage ; Mitchell, Wulf, Mermoz, Smith ; (o) Giteau, (m) Tillous-Borde ; Gorgodze, Armitage, Bruni ; Mikautadze, Suta ;
Hayman (cap), Orioli, Chiocci.
Carton jaune :
Chiocci (28).
Sont entrés en jeu :
Guirado, Fresia, Barcella, Taofifenua, Belan, Munoz, Claassens, Chilachava, Seuteni, Annetta, Bastareaud,
Michalak, Tuisova.
Stade Toulousain :
Poitrenaud ; Clerc (cap), Fickou, McAlister, Palisson ; (o) Flood, (m) Doussain ; Galan, Harinordoquy , Camara ;
Tekori, Millo-Chluski ; Tialata, Baille, Kakovin.
Cartons jaunes :
Tialata (28), Harinordoquy (35).
Sont entrés de jeu :
Marchand, Ferreira, Tolofua, Lamboley, Vermaak, Matanavou, Maka, Bezy, Billard, Ramos, Bouvier, Tuinukuafe,
Aldegheri, Cros.
A Biarritz (Aguilera) – Stade Toulousain bat Bordeaux-Bègles 31 à 22 (mi-temps : 13-3).
Temps orageux ; pelouse grasse ; 6.000 spectateurs environ. Arbitrage de M. Lafon (Lyonnais).
Pour le Stade Toulousain :
3 essais de Palisson (11), Clerc (66), Doussain (38) ; 2 transformations de Flood (11) et Doussain (68) ; 4
pénalités de Flood (8, 30) et Doussain (44, 59).
Pour l’UBB :
3 essais de Connor (56), de pénalité (63) et Tuifua (73) ; 2 transformations de Beauxis (56, 63).
Stade Toulousain :
Poitrenaud (cap), Palisson, David, McAlister, Matanavou ; (o) Flood, (m) Vermaak ; Galan, Harinordoquy , Camara ;
Tekori, Millo-Chluski ; Tialata, Baille, Ferreira.
Sont entrés en jeu :
Tolofua, Neti, Lamboley, Doussain, Fickou, Clerc, Johnston, Bezy, Médard, Ramos, Huget, Tuinukuafe, Nyanga, Cros.
Bordeaux-Bègles :
Domvo ; Guitoune, Lacroix, Lonca, Connor ; (o) Bernard, (m) Adams ; Chalmers, Clarkin (cap), Guiry ; Marais,
Ledevedec ; Toetu, Maynadier, Poirot.
Sont entrés en jeu :
Auzqui, Poux, Gomez Kodela, Botha, Tuifua, Lesgourgues, Beauxis, Navrozashvili, Delboulbès, Lespinasse, Serin,
Méret, Blanc, Riva, Jaulhac.
1,2-3 6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,...24
Powered by FlippingBook