Mag | Stade Français - page 16-17

16
17
STADE TOULOUSAIN
VS STADE FRANçAIS
STADE TOULOUSAIN
VS STADE FRANçAIS
CASTRES
Grenoble
Bayonne
MONTPELLIER
Bordeaux-Bègles
CLERMONT
OYONNAX
TOULON
RACING METRO 92
BRIVE
LA ROCHELLE
LYON
Avec deux victoires au compteur, le finaliste du dernier
championnat de
France
est actuellement dans le dur.
Déjà battu une fois à
Pierre Antoine
cette saison (par le
Stade Français
lors de la première journée),
Castres
aura
certainement une grosse pression sur les épaules, car une
seconde sortie de route sur ses terres aurait sans doute des
conséquences fâcheuses.
Sans forcément faire beaucoup de bruit,
Grenoble
s’installe
dans la première moitié de tableau. Irréprochables sur
leurs terres, les
Isérois
doivent en revanche faire mieux en
déplacement, où ils ont mordu la poussière à trois reprises
depuis le coup d’envoi du
Top 14
(pour deux points de bonus
défensifs toutefois).
En 2013-2014, le
FCG
avait été très sévèrement battu dans le
Tarn
, 6 à 34.
Certes revigoré par sa victoire de la semaine dernière,
Bayonne
ne dispose cependant pas d’une marge de sécurité suffisante
sur la zone rouge pour se croire tiré d’affaire. A l’occasion de
ce deuxième rendez-vous consécutif à
Jean Dauger
, l’
Aviron
tentera de confirmer ses bonnes dispositions à domicile,
puisque depuis la victoire de
Toulon
lors de la première journée,
personne n’a réussi à s’imposer au
Pays Basque
.
Si
Montpellier
s’est logiquement incliné à
Toulon
lors de
la précédente journée, cela ne devrait pas trop l’affecter, car
le club reste solidement ancré dans le haut du classement.
Les
Héraultais
, à l’extérieur, ont pour le moment alterné le
formidable (victoire à
Clermont
) et l’insuffisant (défaite non
bonifiée à
Bordeaux
).
La saison dernière, lors de la dixième journée, le
MHR
avait été
battu de peu à
Bayonne
, 19 à 24.
Déjà à l’aise sur ses terres la saison dernière,
Bordeaux-
Bègles
semble reparti sur les mêmes bases, avec déjà trois
victoires en autant de matchs, même si celles-ci n’ont pas été
accompagnées du bonus offensif.
Une semaine après avoir été battue à
Brive
, l’
UBB
voudra
démontrer que ce faux pas relevait de l’incident de parcours, et
un succès lui permettrait d’assoir un peu plus sa place dans la
première moitié du classement.
Avec six victoires en sept journées,
Clermont
est un solide
leader de notre championnat. L’
ASM
n’aura pas vraiment la
pression du résultat ce week-end, à l’occasion de ce deuxième
déplacement consécutif. Il y a un an, les
Jaunards
étaient
repartis bredouilles, battus 16-26, de leur voyage en
Gironde.
Une semaine après avoir défié
Clermont
,
Oyonnax
s’attaque
à un autre ténor, et non des moindres, puisqu’il s’agit du
champion de
France
et d’
Europe
en titre. La saison dernière,
les hommes de
Christophe Urios
avaient créé une sacrée
sensation en s’imposant face au
RCT
, 25-22. Un exploit dont ils
étaient coutumiers à
Charles Mathon
et qui explique beaucoup
leur maintien au terme de la 26
ème
journée. L’
USO
sait donc ce
qu’il lui reste à faire.
La défaite surprise concédée à
Mayol
devant le
Stade Français
avait peut-être soulevé quelques doutes, mais
Toulon
les a
bien vite balayés. Depuis cette contre-performance, les
Varois
ont atomisé
Brive
et pris le meilleur sur
Montpellier.
Autant
dire que même si l’équipe semble encore branchée sur courant
alternatif, elle a déjà consolidé sa place dans le peloton de tête
du classement.
Le
Racing
souffle le chaud et le froid en ce début de championnat
et reste sur une défaite à
Grenoble
, concédée le week-end
dernier. A domicile, les
Franciliens
n’ont pour le moment pas
connu la moindre fausse note, avec trois victoires en trois matchs,
dont une bonifiée.
La saison passée, le club avait énormément souffert chez lui face
au
CAB
, en s’imposant 19 à 14.
La victoire sur
Bordeaux-Bègles
, la semaine passée,
a fait beaucoup de bien à
Brive
, qui compte déjà deux revers
conséquents à domicile (certes devant
Clermont
et
Toulon
).
Mais les
Corréziens
naviguent encore en eaux troubles au
classement, et jusqu’ici, leur comportement à l’extérieur n’est pas
fait pour les rassurer : ils ont en effet été battus à deux reprises, à
Lyon
et
Bayonne
, sans parvenir à inscrire le moindre point.
Depuis sa formidable victoire sur
Castres
(41-16) lors de la
cinquième journée,
La Rochelle
a enregistré deux revers
consécutifs, dont l’un forcément problématique, à domicile
devant
Bordeaux-Bègles
.
Entre ces deux promus, le duel dans l’optique du maintien
sera à coup sûr décisif, et les joueurs de
Patrice Collazo
ne
peuvent pas s’appuyer sur les résultats de la saison passée :
en
Pro D2
, ils avaient été battus, chez eux, par le
LOU
, 26 à 27.
La victoire à domicile de la semaine dernière a fait énormément
de bien à
Lyon
et a permis au club de respirer un peu mieux
au classement. Mais si les
Rhodaniens
ont été convaincants
à domicile, il leur faut maintenant apprendre à exporter ce
bon comportement. Or, pour le moment, les déplacements
des coéquipiers de
Lionel Nallet
se sont soldé par quatre
défaites, pour un seul bonus défensif, glané chez le
Stade
Français
.
Les enjeux de la 8
ème
Journée
1,2-3,4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15 18-19,20-21,22-23,24-25,26
Powered by FlippingBook