• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 20 septembre

RACING METRO 92 / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Musée du Stade Toulousain 1917-1927

1920 - 1921

1921Debouts: Lubin, Pépion, Bergeaud, Larrouy, Struxiano, Prévost, Bayard, Puech, Pons, Larrieu.
Accroupis: Dournac, Alex Bioussa, Galau, Nougal, Bacquey.

1921 - 1922

1922Debouts: Prévost, Vignolles, Larrieu, Maury, Lubin, Puech, Serres, Pons.
Assis: Galau, Dournac, Nougal, Struxiano, Borde, Jauréguy, Chilo.

1922 - 1923

1923Debouts: Boussa, Prévost, Pépion, Maury, Lubin, Serres, Larrieu, Bayard.
Accroupis: Dournac, Nougal, Saverne, F. Borde, Jauréguy, Je. Borde.
Assis au sol: Bergès, Galau.

1923 - 1924

1924Debouts: Larrieu, Pépion, Bayard, Maury, Lubin, Serres.
Assis: Nougal, Saverne, Je. Borde, F. Borde, Allène, André Camel.
Assis au sol: Bergès, Galau, A. Bioussa

1924 - 1925

1925Debouts: Marcel Camel, Mathaly, Serres, Morère, André Camel, Larrieu, Griotteray, Alex Bioussa.
Assis: Cassagne, Ballarin, Re. Corbarieu, F. Borde, Bergès, Lamarque, Dulaurens.

1925 - 1926

1926Debouts: Cazenave, André Camel, Morère, Larieu, Griotteray, Peyronnel, Marcel Camel, Alex Bioussa.
Accroupis: Pépion, Raymond, Ballarin, F. Borde, Bergès, Sémat, Dulaurens.

1926 - 1927

1927Debouts: Marcel Camel, Larrieu, Griotteray, Peyronnel, Serres, Morère, Latrille, A. Camel, Lubin, A. Bioussa.
Assis: Raymond, Salinié, F. Borde, Dulaurens, Vignolles, Gras.
Accroupis: Espinasse, René Corbarieu, Magnol, Bergès.

Retour en haut de page

1920 - 1921


Puech, Lubin, Prévost, Nougal, Pons, Larrouy, Dournac, Larrieu, Soubée, Bergeaurt, A. Bioussa, Lavigne,Struxiano, Bacquey, Lacombe, Bayard, Bergès, Galau, P. Jauréguy, Lévêque, Pradel.


1921 - 1922


Maury, Serres, Nougal, Borde, Dournac, A. Jauréguy, Struxiano, Lubin, Pons, Larrieu, Puech, Galau, Bayard, Larrouy, Vignolles, Prévost, Chilo, Balansac, Gayraud, Fiquet, Bergès, Hansele, Combebiat, Moulines, Lavedan, Pépion.


1922 - 1923


Saverne, Bergès, Galau, Serres, Bayard, Maury, Lubin, Prévost, A. Jauréguy, Dournac, A. Bioussa, Larrieu, F. Borde, J. Borde, Pépion, Dillensenger, Sémat, Moulines, Nougal.


1923 - 1924


Borde, Nougal, Lubin, Maury, Serres, B. Bergès, J. Borde, Larrieu, Pépion, Galau, Saverne, A. Bioussa, Bayard, Lavedan, M. Camel, Allène, Laffont, Vignolles, Dournac, Sémat, Ambert, Herbaut, Despouey, A. Camel, Bret, Mortera.


1924 - 1925


Ballarin, Raymond, Maury, Serres, J. Borde, B. Bergès, Lubin, Galau, Pépion, A. Camel, Larrieu, Bayard, Lamarque, A. Bioussa, F. Borde, Allène, Peyronnel, Saverne, Corbarieu, M. Camel, Vignolles, Mathaly, Gras, Sutra, Lauga, Breil, Sémat, Peyre.


1925 - 1926


Raymond, F. Borde, Ballarin, A. Bioussa, A. Camel, Griotteray, Sémat, B. Bergès, Larrieu, Dulaurens, Morère, M. Camel, A. Cazenave, Pépion, Maury, Serres, Peyronnel, Corbarieu, Lamarque, Bayard, Salinié, Vignolles.


1926 - 1927


B. Bergès, Magnol, A. Camel, Peyronnel, A. Bioussa, Latrille, Ballarin, Salinié, F. Borde, Raymond, M. Camel, Serres, Morère, Dulaurens, Griotteray, Larrieu, Corbarieu, Gras, Pépion, A. Ambert, Lamarque, Delmas, Darrigade, Vignolles, Allène, Lubin.

Cinq ans après sa naissan¬ce (1912), le Stade remportait son premier titre.

Retour en haut de page

1919 - 1920: Championnat

Stade Toulousain-Paris 9-0
Stade Toulousain-Racing CF 7-8
Dax-Stade Toulousain 3-3

1919 - 1920: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-TOEC 6-0

1920 - 1921: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Bayonne 9-0 pop up
Stade Toulousain-Bayonne 18-5 pop up
Les matchs à l'extérieurTarbes-Stade Toulousain 3-9 pop up
Brive-Stade Toulousain 0-9 pop up
FinaleUSAP-Stade Toulousain 5-0 pop up
1920 - 1921: Championnat des Pyrénées

Saint Gaudens-Stade Toulousain 3-24 pop up
Stade Toulousain-Albi 16-0 pop up
Stade Toulousain-St Girons 25-0 pop up
Stade Toulousain-Montauban pop up
Stade Toulousain-TOEC 8-0 pop up

1921 - 1922: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Boucau 22-0 pop up
Stade Toulousain-Béziers 5-0 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 9-0 pop up
Les matchs à l'extérieur Casteljaloux-Stade Toulousain 0-16 pop up
Châlon sur Saône-Stade Toulousain 0-16 pop up
Carcassonne-Stade Toulousain 0-7 pop up
Racing-Stade Toulousain 0-10 pop up
Finale Stade Toulousain-Bayonne 6-0 pop up
1921 - 1922: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-St Gaudens 21-0 pop up
Castres-Stade Toulousain 0-8 pop up
Stade Toulousain-St Girons 31-0 pop up
Albi-Stade Toulousain 0-6 pop up
Montauban-Stade Toulousain 5-16 pop up
TOEC-Stade Toulousain 0-9 pop up

1922 - 1923: Championnat
Les matchs à domicileStade Toulousain-Grenoble 16-0 pop up
Stade Toulousain-Bègles 28-0 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 13-0 pop up
Les matchs à l'extérieurAgen-Stade Toulousain 3-19 pop up
Boucau-Stade Toulousain 0-0 pop up
Carcassonne-Stade Toulousain 0-8 pop up
FinaleStade Toulousain-Bayonne 3-0 pop up
1922 - 1923: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-Castres 47-0 pop up
St Gaudens-Stade Toulousain 5-8 pop up
Montauban-Stade Toulousain 0-16 pop up

Finale: Stade Toulousain-Albi 14-6 pop up

1923 - 1924: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Cognac 14-0 pop up
Stade Toulousain-Avignon 20-3 pop up
Stade Toulousain-Lourdes 17-3 pop up
Les matchs à l'extérieurHendaye-Stade Toulousain 0-12 pop up
Béziers-Stade Toulousain 3-3 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 0-9 pop up
1/2 FinaleStade Toulousain-Béziers 3-0 pop up
FinaleStade Toulousain-USAP 3-0 pop up
1923 - 1924: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-Montauban 17-0 pop up
Moissac-Stade Toulousain 0-31 pop up
Pamiers-Stade Toulousain 3-26 pop up
Stade Toulousain-St Gaudens 56-0 pop up

Finale: Stade Toulousain-TOEC 11-3 pop up

1924 - 1925: Championnat
Les matchs à domicileStade Toulousain-Stade français 0-0 pop up
Stade Toulousain-Racing CF 12-6 pop up
Stade Toulousain-USAP 8-3 pop up
Les matchs à l'extérieurHendaye-Stade Toulousain 3-6 pop up
Agen-Stade Toulousain 0-3 pop up
Bayonne-Stade Toulousain 0-9 pop up
1/2 FinaleCarcassonne-Stade Toulousain 3-0 pop up
1924 - 1925: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-TOEC 8-3 pop up
St Girons-Stade Toulousain 0-20 pop up

Finale: Albi-Stade Toulousain 3-18 pop up

1925 - 1926: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Angoulême 69-5 pop up
Stade Toulousain-USAP 11-8 pop up
Les matchs à l'extérieur Dax-Stade Toulousain 0-8 pop up
Béziers-Stade Toulousain 6-10 pop up
1/2 FinaleStade Toulousain-Bayonne 3-0 pop up
FinaleStade Toulousain-USAP 11-0 pop up
1925 - 1926: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-Albi 33-10 pop up
Stade Toulousain - TOEC 16-5 pop up
Stade Toulousain-Montauban 25-5 pop up

1926 - 1927: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Limoges 34-0 pop up
Stade Toulousain-USAP 7-6 pop up
Stade Toulousain-Racing CF 3-0 pop up
Stade Toulousain-Carcassonne 0-0 pop up
Les matchs à l'extérieur Bègles-Stade Toulousain 0-5 pop up
US Libourne-Stade Toulousain 5-16 pop up
Villeneuve sur Lot-Stade Toulousain 6-46 pop up
Terrain neutre Stade Toulousain-Carcassonne 3-3 pop up
Stade Toulousain-Carcassonne 6-0 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-SA Bordeaux 34-9 pop up
Finale Stade Toulousain-Stade français 19-9 pop up
1926 - 1927: Championnat des Pyrénées

Stade Toulousain-TOEC 6-0 pop up
Stade Toulousain-Mazamet 11-8 pop up
Stade Toulousain-Pamiers 14-0 pop up
Montauban-Stade Toulousain 3-6 pop up
Albi-Stade Toulousain 11-8 pop up

Retour en haut de page

L'équipe Une

Championnat

5 Finales gagnées:

Le 23 avril 1922
Au Bouscat
Stade Toulousain bat Bayonne 6 à 0
Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Galau; 1 pénalité de Struxiano

Stade Toulousain: Chilo; Dournac, Nougal, Borde, Jauréguy; (o) Galau, (m) Struxiano (cap); Larrieu, Prévost, Vignolles; Puech, Lubin; Serres, Pons, Maury

Le 13 mai 1923
A Colombes
Stade Toulousain bat Bayonne 3 à 0

Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Jauréguy
Stade Toulousain: Saverne; Dournac, Nougal, Borde (cap), Jauréguy; (o) Galau, (m) Bergès; Larrieu, Prévost, Bioussa; Pépion, Lubin; Serres, Bayard, Maury

Le 27 avril 1924
A Bordeaux (Parc Lescure)
Stade Toulousain bat USAP 3 à 0

Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Serres
Stade Toulousain: Saverne; Nougal, J. Borde, F. Borde (cap); Allène; (o) Galau, (m) Bergès; Larrieu, M. Camel, Bioussa; Pépion, Lubin; Serres, Bayard, Maury

Le 2 mai 1926
A Bordeaux (Parc Lescure)
Stade Toulousain bat USAP 11 à 0

Pour le Stade Toulousain: 3 essais de Raymond, Cazenave, Borde; 1 transformation de Semat
Stade Toulousain: Pépion; Raymond, Ballarin, F. Borde (cap), Dulaurens; (o) Semat, (m) Bergès; Cazenave, M. Camel, Bioussa; A. Camel, Peyronnel; Griotteray, Larrieu, Morère.

Le 29 mai 1927
Au Toulouse (Ernest Wallon)
Stade Toulousain bat Stade français 19 à 9

Pour le Stade Toulousain: 5 essais de Dulaurens (2), Borde, A. Camel, Bergès; 2 transformations de Salinié
Stade Toulousain: Magnol; Raymond, Salinié, F. Borde (cap), Dulaurens; (o) Corbarieu, (m) Bergès; M. Camel, Latrille, Bioussa; A. Camel, Peyronnel; Griotteray, Gras, Serres.

1 Finale perdue:

Le 17 avril 1921
A Béziers( Parc des Sports des Sauclières)
USAP bat Stade Toulousain bat Bayonne 5 à 0

Stade Toulousain: Larrouy; Baquey, Nougal, Bioussa, Dournac; (o) Galau, (m) Struxiano; Larrieu, Soubé, Berjeaut; Puech, Lubin; Pons, Bayard, Prévost.

L'équipe 2

Championnat

3 Finales gagnées:

En 1923
A Toulouse (Ernest Wallon)
Stade Toulousain bat Bayonne 3 à 0
Stade Toulousain: Coldefi; Lavesau, Moulines, A. Guitard, Allène; (o) Vignolles, (m) Sémat; M. Camel, Dillensengue, Bergeud; A. Ambert, Fauré; Despouey, Lafond, Delmas.

Le 27 avril 1925
Stade Toulousain bat Narbonne 7 à 4
Stade Toulousain: Coldefi; Herbaut, Corbarieu, Sémat, Piquemal; (o) Breil, (m) Vargues; Vignolles, Mathaly, Peyre; Gallia, A. Came; Peyronnel, Sutra, Despouey

En 1926
A Saint-Gaudens
Stade Toulousain bat Tarbes 14 à 3
Stade Toulousain: Coldefi; Allène, Salinié, Rieu, Piquemal; (o) Peyre, (m) M. Barthe; Vignolles, Descavit, Ségot; A. Ambert, Mathaly; Lauga, Sutra, Daffres.

Retour en haut de page

Philippe Struxiano, déjà champion de France en 1912, rescapé de la « Grande Guerre », a eu une influence décisive à Toulouse. Homme de jambes, mais aussi de tête, auquel on prête cette phrase célèbre : « Donnez-moi huit bourriques et vous aurez un titre ! ».

 

C'est donc sous la conduite de l'emblématique demi de mêlée et capitaine que le Stade Toulousain entre dans la légende dès le début des années 20. En 1921, le Stade parvient en finale. 20 000 spectateurs voient les Perpignanais souffler le titre aux Toulousains (5-0). Ce n'est que partie remise puisque dès la saison suivante, le Stade Toulousain remporte le deuxième titre de son histoire face à Bayonne (6-0).

 

Struxiano avait ruminé sa vengeance toute la saison. Cette année-là, deux nouveaux joueurs sont venus compléter l'effectif toulousain : François Borde et Adolphe Jaureguy. Dix ans après son premier couronnement, la "Vierge Rouge" règne de nouveau, et pour longtemps, sur le rugby français.

 

La saison 1922-23 débute par un coup de théâtre. Philippe Struxiano, en désaccord avec son comité directeur, quitte leStade Toulousain. Mais les champions de France en titre n'en seront pas pour autant handicapés. La marge de sécurité est suffisamment importante puisque le Stade est à nouveau sacré. Encore une fois contre Bayonne (3-0).

 

Mais Toulouse ne va pas en rester là puisque les Rouge et Noir vont réaliser le triplé grâce à un nouveau titre la saison suivante. La passe de trois est réalisée en 1924 et le Stade s'impose face à Perpignan (3-0). De retour de Bordeaux, les joueurs seront accueillis comme des héros. Un feu d'artifice sera même tiré place du Capitole. Trois titres en trois ans, l'emprise stadiste sur le rugby français s'avère sans faille, implacable.
La « Vierge Rouge » est la Reine incontestée du Royaume d'Ovalie. L'impact des huit avants stadistes sur le jeu est à l'origine des résultats obtenus parle club. De 1920 à 1924 les équipes du Stade Toulousain auront l'honneur de compter treize sélectionnés en équipe de France.

 

Après une interruption d'un an (défaite en demi-finale), la marche triomphale du Stade reprend. Perpignan est battu en finale en 1926 sur le score de 11 à 0. En 1927, les Toulousains remportent un nouveau Brennus. Malgré un pack réduit à six (Latrille blessé et Griotteray expulsé), Toulouse parvient à contenir le Racing Club de France et s'impose 19 à 9. Un sixième Bouclier est au bout de leurs courses victorieuses. La première période faste se termine, cette saison-là, par un nouveau coup d'éclat.

La formation qui se présente en 1928 est certes séduisante, mais son parcours en championnat prendra fin en demi-finale contre Pau (3-0). Une ère de domination s'achève.

Retour en haut de page

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15