• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Musée du Stade Toulousain 1997-2007

L’entreprise Stade Toulousain s’organise comme une « holding », un trust de concentration verticale. A la différence de la holding traditionnelle qui crée ses liens par l’argent, les Sociétés Stade Toulousain sont unies par les hommes.
Chacune de ces sociétés se caractérise par son gouvernement démocratique et sa gestion rigoureuse (même cabinet d’experts comptables, même commissaire aux comptes), s’y ajoute un même dévouement d’hommes bénévoles attachés à son image et à sa réussite. Conseil de surveillance, Comité directeur, Bureau, Conseil d’administration…, sous ces vocables aussi divers que variés se cachent des assemblées responsables de dirigeants élus qui y expriment fort librement leurs idées.

 

Les sociétés Stade Toulousain se comptent six.

- Le Stade Toulousain, ex-omnisport, détient le sigle et doit rester le gardien des valeurs et de l’éthique du club.

- Le Stade Toulousain Rugby renferme le concept amateur du club.

- La SASP (Société anonyme sportive professionnelle) exprime dans sa vitrine notre sport professionnel.

- Les Amis du Stade constituent l’assise structurelle du club ; les Amis du Stade sont propriétaires de toutes les installations Rouge et Noir.

- Le Centre de Formation du Stade Toulousain Rugby consacre son activité à l’épanouissement de nos joueurs.

- L’Académie Toulousaine de Rugby, dernière née, entend veiller sur les valeurs de notre sport, éviter les excès possibles du professionnalisme et promouvoir le Rugby sous toutes ses formes.

 

Au cours de ces « Cent Ans », ces sociétés sont nées, se sont organisées, afin de mieux répondre aux exigences de l’évolution du rugby, et aussi, afin de faire grandir un club qui se veut à l’image des hommes des 20ème et 21ème siècles.

 

La SASP

Elle est le fruit de l’évolution des premières années du professionnalisme. Elle couvre la décennie.
Le 1er février 1998, notre club régularise une situation de fait, il crée la SAOS, Société anonyme sportive professionnelle dont le Président du Stade Toulousain Rugby devient le président bénévole. Un Conseil d’Administration est alors, lui aussi, défini et installé. Il compte 12 membres, tous dirigeants, issus du Comité Directeur du Stade Toulousain Rugby, tous détenteurs d’au moins une action.

 

Le 4 février 2002, la SAOS se transforme en SASP. Désormais, véritable Société anonyme, elle peut disposer d’un PDG salarié à plein temps. Elle dispose d’un Conseil de Surveillance. Au deuxième semestre de 2001, la SAOS avait préparé ce passage en ouvrant son capital. La catastrophe AZF, le 21 septembre, a sérieusement freiné cette mutation.

 

La SASP 2007

Elle est une véritable entreprise qui compte 90 salariés, elle dispose d’un CE (comité d’entreprise).
Son Chiffre d’Affaires 2006, le fameux CA, a atteint 20 millions d’euros.

 

Les effectifs salariés concernent :

- Les joueurs professionnels : ils sont 33 ; autour d’eux, entraîneurs, médecins, kinés, préparateurs physiques représentent 7 emplois liés au professionnalisme.

- Les personnels administratifs : dans les bureaux de secrétariat, de comptabilité ou de communication, …, s’élèvent à 13 personnes.

- Deux employés et un jardinier assurent les tâches d’entretien courant du site.

- La brasserie en cuisine et service rassemble 22 salariés.

- Les boutiques sont desservies par 13 salariés.

 

En semaine, les jours de match, pour les diverses manifestations qui se déroulent sur le site, les bénévoles rejoignent les salariés. Ils sont au nombre de 100. Sans cet apport, le club connaîtrait de sérieuses difficultés de vie. Enfin, plusieurs dirigeants bénévoles œuvrent chaque jour et assument des responsabilités très variées.

 

Le chiffre d’affaires s’exprime en charges et produits. Ceux-ci se répartissent en 6 masses d’inégales importances :

- Public et abonnements génèrent 21% du C.A. C’est le deuxième poste du club.

- Partenariat, le premier apport en volume, 42% du C.A. Avec le public, le partenariat représente l’assise financière de l’entreprise.

- Les activités propres au Stade : les Boutiques, 16% du total et la Brasserie, 6%, se révèlent être d’un poids égal à celui du public.

- Les droits T.V. fournissent 8% du C.A. Ils sont fonction des résultats des phases finales, se partagent avec les autres clubs, et ne se traduisent pas lors de chacune des retransmissions.

- Les revenus divers représentent enfin 7% du C.A.

 

La SASP est gouvernée par son PDG qui a été désigné pour 6 ans en 2002 et vient d’être reconduit pour 4 ans par décision du dernier Conseil de Surveillance. Le mandat du PDG actuel doit donc s’achever en 2012.
La SAOS disposait d’un Conseil d’Administration de 12 membres, tous dirigeants du Stade Toulousain. Avec l’ouverture du capital, le Conseil de Surveillance de la SASP est passé à 18 membres. 6 postes ont été ouverts aux nouveaux actionnaires qui sont au nombre de 64. Les membres du Conseil de Surveillance détiennent un mandat de 4 ans.

 

La Société « Association Stade Toulousain Rugby » possède 50% des actions. Elle est actionnaire principal.
La Société « Les Amis du Stade Toulousain » propriétaires des lieux en possèdent 30%. Ces deux actionnaires demeurent majoritaires.

 

L’ouverture du Capital concerne 20% des actions. Lorsque cette opération sera achevée, la répartition des actions de la SASP sera la suivante :

Association Stade Toulousain Rugby : 40%.
Société des Amis du Stade : 30%.
Actionnaires privés : 30%.

Retour en haut de page

1997 - 1998


Titre: Challenge Yves du Manoir
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle
Capitaine: Christophe Deylaud

Joueurs: Ougier, Garbajosa, Paillat, Bondouy, Marfaing, Deylaud, Tilloles, Labit, Peous, Lacroix, Belot, Miorin, Jordana, Soula, Califano, Lapoutge, Bégué, Delaigue, Bisaro, Tournaire, Spanghero, Fillol, Ntamack, Cazalbou, Dispagne, Couzinet, Berty, Martin.

 

1998 - 1999


Titre: Champion de France
Entraîneurs: Guy Novès, Daniel Santamans
Capitaine: Franck Belot

Joueurs: Ougier, Marfaing, Ntamack, Desbrosse, Garbajosa, Stensness, Cazalbou, Labit, Dispagne, Lacroix, Belot, Pelous, Tournaire, Bru, Califano, Deylaud, Fillol, Bondouy, Lièvrement, Miorin, Soula, Jordana, Paillat, Mafutuna, Vancheri, Bisaro, Bergez, Spanghero.

 

1999 - 2000


Titres: 1/2 finale Championnat, 1/2 finale H Cup
Entraîneurs: Guy Novès, Daniel Santamans
Capitaine: Franck Belot

Joueurs: Ougier, Bondouy, Paillat, Stensness, Marfaing, Penaud, Cazalbou, Dispagne, Labit, Lacroix, Belot, Miorin, Esposito, Bru, Gentil, Fillol, Lapoutge, Bouilhou, Bergez, Servat, Califano, Garbajosa, Jeanjean, Lièvremont, Soulette, Jordana, Ntamack, Desbrosse, Tournaire, Pelous, Boussès.

 

2000 - 2001


Titre: Champion de France
Entraîneurs: Guy Novès, Christian Gajan
Capitaine: Fabien Pelous

Joueurs: Garbajosa, Desbrosse, Poitrenaud, Marfaing, Delaigue, Michalak, Labit, Pelous, Bouilhou, Gérard, Miorin, Tournaire, Bru, Califano, Dispagne, Belot, Soulette, Lacroix, Cazalbou, Penaud, Ougier, Ntamack, Lièvremont, Servat, Couzinet, Esposito, Ilhareguy, I. Maka

 

2001 - 2002


Titre: 1/2 finale Championnat
Entraîneurs: Guy Novès, Christian Gajan
Capitaine: Fabien Pelous

Joueurs: Jeanjean, Garbajosa, Ntamack, Desbrosse, Heymans, Delaigue, Michalak, I. Maka, Labit, Bouilhou, Gérard, Pelous, Tournaire, Bru, Lo Cicero, Servat, Lecouls, Belot, Dispagne, Lamboley, Fillol, Cazalbou, Aucagne, Baby, Poitrenaud, Rivier, Marfaing, Millo-Chluski, Miorin, F. Maka, Lacroix, Maillard, Sestaret, Soulette, Ougier

 

2002 - 2003


Titres: Champion d'Europe, Vice-champion de France
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle, Philippe Rougé-Thomas
Capitaine: Fabien Pelous

Joueurs: Poitrenaud, Ntamack, Jauzion, Garbajosa, Clerc, Delaigue, Michalak, Labit, Bouilhou, Brennan, Gérard, Pelous, Poux, Bru, Lecouls, Desbrosse, Servat, F. Maka, Heymans, Soulette, Lamboley, S. Dupuy, Elissalde, I. Maka, Collazo, Marfaing, Millo-Chluski, Mahé, Fiorini, Jeanjean

 

2003 - 2004


Titres: Vice-champion d'Europe
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle, Philippe Rougé-Thomas
Capitaines: Fabien Pelous, Emile Ntamack

Joueurs: Garbajosa, Jeanjean, Desbrosse, Jauzion, Clerc, Elissalde, Michalak, I. Maka, F.Maka, Brennan, Pelous, Gérard, Lecouls, Servat, Poux, Fiorini, Bru, Labit, Bouilhou, Delaigue, S. Dupuy, Lamboley, Ntamack, Poitrenaud, Collazo, Heymans, Millo-Chluski, Baby, Bedès.

 

2004 - 2005


Titre: Champion d'Europe
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle, Philippe Rougé-Thomas
Capitaines: Fabien Pelous, Yannick Bru

Joueurs: Poitrenaud, Jauzion, Fritz, Thomas, Elissalde, Michalak, Labit, F. Maka, Brennan, Pelous, Millo-Chluski, Hasan, Servat, Poux, Bouilhou, Bru, Human, I. Maka, Gérard, Dubois, Heymans, Médard, Fiorini, Collazo, Lacombe, S. Dupuy, Baby, Ntamack, Montauriol.

 

2005 - 2006


Titre: Vice-champion de France
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle, Philippe Rougé-Thomas
Capitaines: Yannick Bru, Jean Bouilhou

Joueurs: Garbajosa, Jeanjean, Dubois, Jauzion, Clerc, Elissalde, Michalak, I.Maka, F.Maka, Brennan, Pelous, Hasan, Servat, Poux, Fiorini, Bru, McCullen, Bouilhou, Fritz, Médard, Battut, Lamboley, Thomas, Le Devedec, Poitrenaud, Nyanga, Menkarska, Heymans, Millo-Chluski, Baby, Montauriol, Human, Lacombe, McFarland, Mermoz, Audy, Kunavore.

 

2006 - 2007


Titre: 1/2 finale Championnat
Entraîneurs: Guy Novès, Serge Laïrle, Philippe Rougé-Thomas
Capitaines: Yannick Bru, Jean Bouilhou, Yannick Jauzion

Joueurs: Garbajosa, Dubois, Jauzion, Clerc, Elissalde, Michalak, F.Maka, Brennan, Pelous, Hasan, Servat, Poux, Bru, Bouilhou, Fritz, Médard, Lamboley, Thomas, Ledevedec, Poitrenaud, Nyanga, Heymans, Millo-Chluski, Baby, Montauriol, Human, Lacombe, Mermoz, Kunavore, Courrent, Perugini, Albacete, Clément, Dusautoir, Huget, Delpech, Dutoit.

 

Retour en haut de page

1997 - 1998: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Béziers 31-27 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 50-8 pop up
Stade Toulousain-Brive 40-21 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 32-13 pop up
Stade Toulousain-Dax 25-17 pop up
Stade Toulousain-La Rochelle 56-19 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 35-20 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 25-11 pop up
Stade Toulousain-Nice 38-17 pop up
Les matchs à l'extérieur Béziers-Stade Toulousain 11-35 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 11-23 pop up
Brive-Stade Toulousain 38-29 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 22-24 pop up
Dax-Stade Toulousain 16-9 pop up
La Rochelle-Stade Toulousain 24-35 pop up
Montferrand-Stade Toulousain 22-14 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 25-11 pop up
Nice-Stade Toulousain 26-49 pop up
1/4 Finale Montferrand-Stade Toulousain 19-10 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 22-9 pop up
1/2 Finale Stade français-Stade Toulousain 39-3 pop up
1997 - 1998: Coupe Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Leicester 17-22 pop up
Stade Toulousain-Leinster 38-19 pop up
Stade Toulousain-Milan 69-19 pop up
Les matchs à l'extérieur Leicester-Stade Toulousain 22-23 pop up
Leinster-Stade Toulousain 25-34 pop up
Milan-Stade Toulousain 14-19 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Harlequins 51-10 pop up
1/2 Finale Brive-Stade Toulousain 22-22 pop up
1997 - 1998: Coupe Du Manoir
1/4 Finale Brive-Stade Toulousain 26-55
1/2 Finale Stade Toulousain-Agen 21-20
Finale Stade français-Stade Toulousain 15-22
1998 - 1999: Championnat
Les matchs à domicile
(1ère Phase)
Stade Toulousain-Brive 22-12 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 22-12 pop up
Stade Toulousain-Grenoble 57-3 pop up
Stade Toulousain-La Rochelle 49-3 pop up
Stade Toulousain-Pau 40-9 pop up
Stade Toulousain-Périgueux 59-8 pop up
Stade Toulousain-Racing 48-10 pop up
Les matchs à l'extérieur
(1ère Phase)
Brive-Stade Toulousain 25-21 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 17-27 pop up
Grenoble-Stade Toulousain 24-32 pop up
La Rochelle-Stade Toulousain 6-18 pop up
Pau-Stade Toulousain 22-8 pop up
Périgueux-Stade Toulousain 6-23 pop up
Racing-Stade Toulousain 17-40 pop up
Les matchs à domicile
(Play-offs)
Stade Toulousain-Agen 39-18 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 48-18 pop up
Stade Toulousain-Bourgoin 21-15 pop up
Les matchs à l'extérieur
(Play-offs)
Agen-Stade Toulousain 10-24 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 15-10 pop up
Bourgoin-Stade Toulousain 12-12 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Stade français 51-19 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Bourgoin 26-17 pop up
Finale Stade Toulousain-Montferrand 15-11 pop up
1998 - 1999: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Ulster 39-3 pop up
Stade Toulousain-Edimbourg 23-11 pop up
Stade Toulousain-Ebbw Vale 108-16 pop up
Les matchs à l'extérieur Ebbw Vale-Stade Toulousain 19-11 pop up
Ulster-Stade Toulousain 29-24 pop up
Edimbourg-Stade Toulousain 25-29 pop up
1/4 Finale Ulster-Stade Toulousain 15-13 pop up
1999 - 2000: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Auch 28-10 pop up
Stade Toulousain-Aurillac 95-15 pop up
Stade Toulousain-Brive 40-14 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 32-27 pop up
Stade Toulousain-Dax 40-11 pop up
Stade Toulousain-Grenoble 33-18 pop up
Stade Toulousain-La Rochelle 46-23 pop up
Stade Toulousain-Montauban 62-8 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 47-20 pop up
Stade Toulousain-Stade français 32-10 pop up
Stade Toulousain-USAP 60-12 pop up
Les matchs à l'extérieur Auch-Stade Toulousain 8-25 pop up
Aurillac-Stade Toulousain 20-29 pop up
Brive-Stade Toulousain 16-15 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 11-13 pop up
Dax-Stade Toulousain 29-20 pop up
Grenoble-Stade Toulousain 0-32 pop up
La Rochelle-Stade Toulousain 9-18 pop up
Montauban-Stade Toulousain 15-35 pop up
Stade français-Stade Toulousain 27-7 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 16-21 pop up
USAP-Stade Toulousain 25-21 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Biarritz 28-18 pop up
1/2 Finale Stade français-Stade Toulousain 30-13 pop up
1999 - 2000: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Bath 14-19 pop up
Stade Toulousain-Swansea 46-3 pop up
Stade Toulousain-Petrarca Rugby 51-0 pop up
Les matchs à l'extérieur Petrarca Rugby-Stade Toulousain 17-39 pop up
Swansea-Stade Toulousain 9-18 pop up
Bath-Stade Toulousain 25-32 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Montferrand 31-18 pop up
1/2 Finale Munster-Stade Toulousain 31-25 pop up
2000 - 2001: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Auch 39-10 pop up
Stade Toulousain-Aurillac 44-24 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 11-8 pop up
Stade Toulousain-Brive 50-19 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 32-20 pop up
Stade Toulousain-Dax 42-22 pop up
Stade Toulousain-Grenoble 50-12 pop up
Stade Toulousain-La Rochelle 46-22 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 24-29 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 50-8 pop up
Les matchs à l'extérieur Auch-Stade Toulousain 13-56 pop up
Aurillac-Stade Toulousain 28-39 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 23-20 pop up
Brive-Stade Toulousain 19-32 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 21-14 pop up
Dax-Stade Toulousain 15-10 pop up
Grenoble-Stade Toulousain 15-25 pop up
La Rochelle-Stade Toulousain 19-18 pop up
Montferrand-Stade Toulousain 28-15 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 25-31 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-USAP 20-15 pop up
1/2 Finale Castres-Stade Toulousain 21-32 pop up
Finale Stade Toulousain-Montferrand 34-22 pop up
2000 - 2001: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Saracens 22-32 pop up
Stade Toulousain-Ulster 35-35 pop up
Stade Toulousain-Cardiff 38-27 pop up
Les matchs à l'extérieur Ulster-Stade Toulousain 25-29 pop up
Cardiff-Stade Toulousain 26-17 pop up
Saracens-Stade Toulousain 37-30 pop up
2001 - 2002: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Béziers 32-33 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 24-30 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 35-28 pop up
Stade Toulousain-Dax 35-19 pop up
Stade Toulousain-La Rochelle 40-21 pop up
Stade Toulousain-Montauban 16-6 pop up
Stade Toulousain-Stade français 21-10 pop up
Les matchs à l'extérieur Béziers-Stade Toulousain 31-26 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 9-13 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 27-20 pop up
Dax-Stade Toulousain 15-25 pop up
La Rochelle-Stade Toulousain 9-10 pop up
Montauban-Stade Toulousain 16-29 pop up
Stade français-Stade Toulousain 18-20 pop up
Les matchs à domicile
(Play-offs)
Stade Toulousain-Béziers 44-15 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 45-23 pop up
Stade Toulousain-USAP 30-14 pop up
Les matchs à l'extérieur
(Play-offs)
Béziers-Stade Toulousain 16-26 pop up
Montferrand-Stade Toulousain 16-19 pop up
USAP-Stade Toulousain 36-34 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Agen 15-21 pop up
2001 - 2002: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Newcastle 33-13 pop up
Stade Toulousain-Newport 36-23 pop up
Stade Toulousain-Leinster 43-7 pop up
Les matchs à l'extérieur Newcastle-Stade Toulousain 42-9 pop up
Newport-Stade Toulousain 21-20 pop up
Leinster-Stade Toulousain 40-10 pop up
2002 - 2003: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Agen 27-6 pop up
Stade Toulousain-Béziers 39-19 pop up
Stade Toulousain-Colomiers 12-6 pop up
Stade Toulousain-Mont de Marsan 36-11 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 32-24 pop up
Stade Toulousain-USAP 43-20 pop up
Stade Toulousain - Pau 28-16 pop up
Les matchs à l'extérieur Agen-Stade Toulousain 27-19 pop up
Béziers-Stade Toulousain 15-18 pop up
Colomiers-Stade Toulousain 28-38 pop up
Mont de Marsan-Stade Toulousain 6-42 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 16-31 pop up
Pau-Stade Toulousain 20-20 pop up
USAP-Stade Toulousain 32-17 pop up
Les matchs à domicile
(Play-offs)
Stade Toulousain-Biarritz 34-20 pop up
Stade Toulousain-Bourgoin 37-19 pop up
Stade Toulousain-Pau 58-23 pop up
Les matchs à l'extérieur
(Play-offs)
Biarritz-Stade Toulousain 22-15 pop up
Pau-Stade Toulousain 33-55 pop up
Bourgoin-Stade Toulousain 82-19 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Agen 22-16 pop up
Finale Stade français-Stade Toulousain 32-18 pop up
2002 - 2003: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Edimbourg 50-17 pop up
Stade Toulousain-London Irish 28-23 pop up
Stade Toulousain-Newport 70-18 pop up
Les matchs à l'extérieur Edimbourg-Stade Toulousain 9-30 pop up
London Irish-Stade Toulousain 32-29 pop up
Newport-Stade Toulousain 19-34 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Northampton 32-16 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Munster 13-12 pop up
Finale Stade Toulousain-USAP 22-17 pop up
2003 - 2004: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Béziers 27-25 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 36-30 pop up
Stade Toulousain-Grenoble 52-24 pop up
Stade Toulousain-Montauban 25-20 pop up
Stade Toulousain-Montpellier 35-9 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 25-5 pop up
Stade Toulousain-USAP 24-16 pop up
Les matchs à l'extérieur Béziers-Stade Toulousain 15-14 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 37-20 pop up
Grenoble-Stade Toulousain 26-40 pop up
Montauban-Stade Toulousain 15-18 pop up
Montpellier-Stade Toulousain 50-31 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 15-21 pop up
USAP-Stade Toulousain 32-3 pop up
Les matchs à domicile
(Play-offs)
Stade Toulousain-Biarritz 25-18 pop up
Stade Toulousain-Brive 21-8 pop up
Stade Toulousain-Stade français 18-24 pop up
Les matchs à l'extérieur
(Play-offs)
Biarritz-Stade Toulousain 25-26 pop up
Brive-Stade Toulousain 9-29 pop up
Stade français-Stade Toulousain 49-17 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-USAP 16-18 pop up
2003 - 2004: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Edimbourg 33-0 pop up
Stade Toulousain-Leeds 19-3 pop up
Stade Toulousain-Neath 29-6 pop up
Les matchs à l'extérieur Edimbourg-Stade Toulousain 23-16 pop up
Leeds-Stade Toulousain 22-31 pop up
Neath-Stade Toulousain 11-29 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Edimbourg 36-10 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Biarritz 19-11 pop up
Finale Stade Toulousain-London Wasps 20-27 pop up
2004 - 2005: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Agen 21-20pop up
Stade Toulousain-Auch 39-6 pop up
Stade Toulousain-Bayonne 46-27 pop up
Stade Toulousain-Béziers 46-10pop up
Stade Toulousain-Biarritz 26-25 pop up
Stade Toulousain-Bourgoin 39-5 pop up
Stade Toulousain-Brive 71-3 pop up
Stade Toulousain-Castres 47-20 pop up
Stade Toulousain-Grenoble 36-3 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 28-10 pop up
Stade Toulousain-Montpellier 64-26 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 8-16 pop up
Stade Toulousain-Pau 38-0 pop up
Stade Toulousain-Stade français 32-16 pop up
Stade Toulousain-USAP 24-21 pop up
Les matchs à l'extérieur Agen-Stade Toulousain 55-11 pop up
Auch-Stade Toulousain 12-21 pop up
Bayonne-Stade Toulousain 18-15 pop up
Béziers-Stade Toulousain 28-22 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 20-18 pop up
Bourgoin-Stade Toulousain 22-6 pop up
Brive-Stade Toulousain 16-27 pop up
Castres-Stade Toulousain 21-20 pop up
Grenoble-Stade Toulousain 13-22 pop up
Montferrand-Stade Toulousain 26-22 pop up
Montpellier-Stade Toulousain 22-23 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 27-52 pop up
Pau-Stade Toulousain 29-16 pop up
Stade français-Stade Toulousain 40-19 pop up
USAP-Stade Toulousain 18-16 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Stade français 18-23 pop up
2004 - 2005: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Glasgow 43-17 pop up
Stade Toulousain-Llanelli 53-36 pop up
Stade Toulousain-Northampton 25-12 pop up
Les matchs à l'extérieur Northampton-Stade Toulousain 23-21 pop up
Glasgow-Stade Toulousain 10-30 pop up
Llanelli-Stade Toulousain 6-9 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Northampton 37-9 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Leicester 27-19 pop up
Finale Stade Toulousain-Stade Français 18-12 pop up
2005 - 2006: Championnat
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Agen 19-7 pop up
Stade Toulousain-Bayonne 13-19 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 26-20 pop up
Stade Toulousain-Bourgoin 29-19 pop up
Stade Toulousain-Brive 37-27 pop up
Stade Toulousain-Castres 29-24 pop up
Stade Toulousain-Montferrand 26-11 pop up
Stade Toulousain-Montpellier 13-5 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 64-22 pop up
Stade Toulousain-Pau 52-9 pop up
Stade Toulousain-Stade français 15-0 pop up
Stade Toulousain-Toulon 53-0 pop up
Stade Toulousain-USAP 30-22 pop up
Les matchs à l'extérieur Agen-Stade Toulousain 16-33 pop up
Bayonne-Stade Toulousain 12-26 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 29-20 pop up
Bourgoin-Stade Toulousain 12-37 pop up
Brive-Stade Toulousain 10-9 pop up
Castres-Stade Toulousain 24-44 pop up
Montferrand-Stade Toulousain 28-22 pop up
Montpellier-Stade Toulousain 12-24 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 27-19 pop up
Pau-Stade Toulousain 13-27 pop up
Stade français-Stade Toulousain 29-15 pop up
Toulon-Stade Toulousain 15-18 pop up
USAP-Stade Toulousain 15-13 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Stade français 12-9 pop up
Finale Biarritz-Stade Toulousain 40-13 pop up
2005 - 2006: Coupe d'Europe
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Edimbourg 35-13 pop up
Stade Toulousain-Llanelli 50-28 pop up
Stade Toulousain-Wasps 19-13 pop up
Les matchs à l'extérieur Wasps-Stade Toulousain 15-15 pop up
Edimbourg-Stade Toulousain 13-20 pop up
Llanelli-Stade Toulousain 42-49 pop up
1/4 Finale Stade Toulousain-Leinster 35-41 pop up
2006-2007 : CHAMPIONNAT
Les matchs à domicile Stade Toulousain-Albi 23-0 pop up
Stade Toulousain-Biarritz 20-3 pop up
Stade Toulousain-Stade Français 12-16 pop up
Stade Toulousain-Castres 35-3 pop up
Stade Toulousain-Narbonne 40-34 pop up
Stade Toulousain-Bourgoin 25-15 pop up
Stade Toulousain-Brive 26-29 pop up
Stade Toulousain-Montauban 30-21 pop up
Stade Toulousain-USAP 16-12 pop up
Stade Toulousain-Montpellier 28-10 pop up
Stade Toulousain-Clermont 24-7 pop up
Stade Toulousain-Bayonne 47-28 pop up
Stade Toulousain-Agen 47-0 pop up
Les matchs à l'extérieur Brive-Stade Toulousain 9-24 pop up
Montauban-Stade Toulousain 19-24 pop up
USAP-Stade Toulousain 30-17 pop up
Montpellier-Stade Toulousain 9-9 pop up
Clermont-Stade Toulousain 46-9 pop up
Bayonne-Stade Toulousain 9-20 pop up
Agen-Stade Toulousain 24-16 pop up
Albi-Stade Toulousain 13-13 pop up
Biarritz-Stade Toulousain 16-21 pop up
Stade Français-Stade Toulousain 22-20 pop up
Castres-Stade Toulousain 19-35 pop up
Narbonne-Stade Toulousain 10-41 pop up
Bourgoin-Stade Toulousain 20-21 pop up
1/2 Finale Stade Toulousain-Clermont 15-20 pop up
2006-2007 : COUPE D’EUROPE
Les matchs à domicile Stade Toulousain-London Irish 37-17 pop up
Stade Toulousain-Scarlets 34-41 pop up
Stade Toulousain-Ulster 28-13 pop up
Les matchs à l'extérieur Ulster-Stade Toulousain 30-3 pop up
Scarlets-Stade Toulousain 20-19 pop up
London Irish-Stade Toulousain 24-26 pop up

Retour en haut de page

 


Le professionnalisme a marqué toute la décennie. A-t-il fondamentalement changé ou transformé la sociologie des joueurs ? D’où viennent les professionnels ? Que font-ils ?...
Le groupe 2007 apparaît d’un niveau scolaire moyen supérieur à celui de 1998. Tous les joueurs possèdent le baccalauréat ou le niveau équivalent, pour l’un d’eux. Cinq sont titulaires d’un diplôme d’ingénieur, cinq suivent ou ont terminé des études supérieures, l’un est kinésithérapeute, trois sont chefs d’entreprises, sept trouvent le temps de suivre des formations ou des préparations à la reconversion.
Six joueurs étrangers sur neuf se consacrent entièrement au rugby, les 2/3, tandis que ce rapport baisse chez les autres joueurs : 12/33. Beaucoup travaillent aussi de leur « droit à l’image ».

 

Le professionnalisme a transformé une donnée : les joueurs se forment toujours, mais ils n’exercent plus leur métier (il reste quelques exceptions) pendant leur carrière de rugbyman professionnel. Le rugby pro, très prenant, se suffit à lui-même.
Le team 2007 compte 12 joueurs sortis de la filière du Centre de Formation, 36,36%, (de plus, 4 à 5 jeunes stagiaires sont régulièrement intégrés au groupe pro), 13 proviennent d’autres clubs français, 39,40%. Les autres sont étrangers (24,24%).
Les joueurs étrangers sont seulement 3, issus de la Communauté Européenne, 6 proviennent de l’hémisphère sud, et 4 d’entre eux se consacrent uniquement au rugby professionnel. Le Stade Toulousain, à égalité avec le RC Narbonne, reste le club hexagonal qui possède le moins d’étrangers.

 

En 1998, dans les 30 « Rouge et Noir », le Stade Toulousain ne comprenait que 2 joueurs étrangers ; 13 étaient passés par la formation stadiste et 15 restaient issus d’autres clubs.
Une seule décennie de professionnalisme ne permet pas encore de dresser un constat clair, qui puisse fournir des enseignements susceptibles de permettre la définition de lois d’évolution.

Retour en haut de page

Palmarès

1997-2007... Une très grande décennie sur tous les plans : sportif, administratif, structurel. Un pari sur l’avenir. Décennie charnière qui donne à la fois d’intenses satisfactions et fournit à la fois la mesure des tâches immenses à accomplir.
La décennie sportive peut être qualifiée avec emphase, même s’il convient de rester modeste, les revers nous infligent le démenti de la suffisance et nous enseignent qu’il faut, comme l’affirme l’adage, « cent fois sur le métier remettre son ouvrage »…

Le palmarès implique le Club dans son ensemble, le groupe professionnel ainsi que l’association, soit le groupe amateur.

SASP



Elle a assis le Stade Toulousain sur le toit de l’Europe. Depuis la création de cette compétition, le Stade Toulousaindemeure le seul club à y avoir participé tous les ans. Il en détient le premier palmarès, champion en 2003 et 2005, finaliste en 2004, il reste le seul à avoir joué 3 finales consécutives.
Trois fois seulement, 2001, 2002, 2007, il ne s’est pas qualifié pour les quarts, a perdu 2 fois en quarts, 1999 et 2006 et également 2 fois en demies, 1998 et 2003. Ainsi sur la décennie, le Stade a disputé 7 quarts, 5 demies et 3 finales.

En Championnat de France, Le Stade Toulousain s’est qualifié 9 fois sur 9 pour les demi-finales, il est sacré 2 fois en 1999 et 2001, et joue les finales de 2003 et 2006 qu’il perd face à Paris et Biarritz ; (nous saurons en mai s’il réussit le 10/10).
Enfin, il remporte en 1998 le Challenge Yves Du Manoir qui n’existe plus aujourd’hui. Sur ces neuf années, notre Stade Toulousain a disputé 8 finales et a enlevé 5 Titres.

L’Association



Au cours des 10 ans écoulés, les équipes de l’Association Stade Toulousain Rugby ont rassemblé un joli bouquet de victoires :

Les Espoirs ont été Champions de France en 2003.

Les juniors Reichel ont été couronnés du Bouclier en 2002.

Les juniors Crabos enlèvent la palme, ils sont 4 fois Champions de France en 1999, 2000, 2004 et 2005.

Les Cadets A sont Champions de France en 1999, 2000, 2002, et Champions du Challenge Gaudermen en 2001, 2002, 2003. Dans la catégorie UFOLEP (soit scolaire), ils sont Champions de France en 2000, 2002, 2004.

Les Minimes, UFOLEP, sont aussi Champions de France en 1998, 1999, 2000 et 2004.

Enfin l’ensemble des équipes amateurs et professionnels emportent le Challenge du Club Complet qui récompense le meilleur club de l’Hexagone, en 1999, 2000, 2001 et 2002. Ce Challenge sera ensuite supprimé.

Retour en haut de page

En évoluant dans ses structures, le club a pris peu à peu conscience de ses dimensions nouvelles et des perspectives d’action qu’elles ouvraient. Le Stade Toulousain a toujours porté l’idée de se pencher vers les autres. Déjà, en 1907, il disputait la coupe « Merle », du nom d’un docteur joueur du SOET, dans le but de réaliser un fonds destiné à aider « l’allaitement des jeunes enfants ».

 

Aujourd’hui, les actes, généreux mais dispersés du club ou des joueurs, ont trouvé leur véritable sens dans ce que le Président Bouscatel a défini comme « Le Club Citoyen ». La SASP a pris les choses en main.
Actions en faveur de l’enfance en souffrance d’où est née l’association « Cœurs en Mêlées », qui réunit des fonds importants et finance des projets soigneusement sélectionnés.

 

Actions vers les jeunes, souvent de quartiers dits défavorisés, qui ont fourni le cadre des « Missions d’intérêts publics », en partenariat Stade-Mairie-Education Nationale, pilotées par le Centre de Formation.

 

Actions dans le cadre de la « Fondation du Sport », qui consistent à aider des jeunes sélectionnés par la Mission Locale et le Centre de Formation, à s’inscrire dans des démarches positives, à la fois, de resocialisation et de recherche d’emploi.

 

« Le Petit Cop » ou encore Cop des petits toulousains, qui permet aux enfants, dont les parents fréquentent les tribunes, de suivre gratuitement les rencontres, cela dans les meilleures conditions de sécurité et d’accueil. Le Petit Cop, devenu une institution, est capable de modifier l’ambiance, dans le bon sens bien sûr.

Le club enfin, s’est doté de « savoir-faire », qui lui permettent d’intervenir dans le management et les motivations de groupes autres que sportifs. Ainsi, le Centre de Formation du Stade Toulousain prépare les jeunes qui se rendront au Japon, pour y disputer les « Olympiades des Métiers ».

Retour en haut de page

L'équipe Une

Coupe d'Europe

2 Finales gagnées:

Le 24 mai 2003
A Dublin (Lansdowne Road)
Stade Toulousain bat Perpignan 22-17 (mi-temps : 19-0)

Pour Toulouse: 1 essai de Clerc (32e) ; 1 Transformation et 5 Pénalités de Delaigue (3e, 18e, 28e, 40e, 82e)
Pour Perpignan: 1 Essai de Bomati (84e) ; 4 Pénalités d'Edmonds
(45e, 52e, 58e, 72e)
Evolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 9-0 ; 16-0 ; 19-0 (m-t) ; 19-3 ; 19-6 ; 19-9 ; 19-12 ; 22-12 ; 22-17.
Stade Toulousain : Poitrenaud ; Ntamack, Garbajosa, Jauzion, Clerc ; (o) Delaigue, (m) Michalak ; Bouilhou, Labit, Brennan (F. Maka 68e) ; Pelous (cap.), Gérard ; Poux (Lecouls, 74e), Bru (Servat 15e), Lecouls (Soulette 74e).

Le 21 mai 2005
A Edimbourg (Murrayfield)
Stade Toulousain bat Stade français 18 à 12

Pour le Stade Toulousain: 5 pénalités d'Elissalde (28, 33, 49) et Michalak (78, 82); 1 drop de Michalak (92).
Pour le Stade français: 4 pénalités de Skréla (10, 14, 30, 40).
Stade Toulousain: Poitrenaud; Thomas, Jauzion, Fritz, Clerc (puis Heymans, 63); (o) Michalak, (m) Elissalde (puis Dubois, 79); Brennan, Labit (puis I. Maka, 61), F. Maka; Millo-Chluski (puis Gérard, 71), Pelous (cap, puis Bouilhou, 44); Hasan, Servat (puis Bru, 61), Poux (puis Human, 50).

1 Finale perdue:

Le 23 mai 2004
A Londres (Twickenham)
London Wasps bat Stade Toulousain 27 à 20

Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Delaigue (39); 5 pénalités de Delaigue (6, 11) et Elissalde (58, 74, 79)
Pour les Wasps: 3 essais de Abbott (20), Van Gisbergen (44), Howley (80); 3 transformations et 2 pénalités (16, 32) de Van Gisbergen.
Stade Toulousain: Poitrenaud; Ntamack (puis Clerc, 67), Desbrosse, Jauzion, Heymans (puis Jeanjean, 80); (o) Delaigue (puis Michalak, 53), Michalak (puis Elissalde, 53); Bouilhou, Labit (puis I. Maka, 59), F. Maka (puis Gérard, 53); Pelous, Brennan (puis Millo-Chluski, 80); Collazo, Servat (puis Bru, 59), Poux.

Championnat

2 Finales gagnées:

Le 29 mai 1999
A Saint-Denis (stade de France)
Stade Toulousain bat Montferrand 15 à 11

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Stensness, Desbrosse ; 1 pénalité et 1 transformation de Marfaing.
Pour Montferrand: 1 essai de Nadau; 2 pénalités de Merceron.
Stade Toulousain: Ougier – Garbajosa, Desbrosse (Bondouy), Ntamack, Marfaing – (o) Stensness, (m) Cazalbou – Labit (Mat. Lièvremont), Dispagne (Miorin), Lacroix – Belot (cap.), Pelous – Tournaire, Bru, Califano.

Le 9 juin 2001
A Saint-Denis (stade de France)
Stade Toulousain bat Montferrand 34 à 22 pop up

Pour le Stade Toulousain: 1 essai et 1 transformation de Marfaing (37è) ; 6 pénalités de Margaing et Michalak (23è, 48è, 53è, 66è, 72è, 80è) ; 3 drops de Delaigue (13è, 29è, 63è)
Pour Montferrand: 1 essai d'Audebert (35è) et 1 transformation de Merceron ; 5 pénalités de Merceron (30è, 35è, 55è, 59è, 68è).
Stade Toulousain: Jeanjean ; Poitrenaud (puis Penaud, 80è), Garbajosa (puis Cazalbou, 80è), Marfaing, Desbrosse (puis Ougier, 75è) ; (o) Delaigue, (m) Michalak ; Labit (puis Lacroix, 75è), Bouilhou, Gérard (puis Dispagne, 61è) ; Tournaire, Califano (puis Soulette, 58è), Bru.

2 Finales perdues:

Le 7 juin 2003
A Saint-Denis (Stade de France)
Stade français bat Stade Toulousain 32 à 18

Pour le Stade français: 2 essais de Galthié (40) et Corleto (52); 2 transformations de Dominguez; 6 pénalités de Dominguez (2, 15, 35, 66, 81) et Liebenberg (50) Pour le Stade Toulousain: 6 pénalités de Michalak (4, 8, 33, 70) et Delaigue (19, 25)
Stade Toulousain: Poitrenaud; Ntamack (puis Clerc, 64), Garbajosa, Jauzion (puis Desbrosse, 75), Clerc (puis Heymans, 64); Delaigue (puis Michalak, 54), Michalak (puis Elissalde, 54); Bouilhou, Labit, Brennan (puis F. Maka, 27); Pelous, Gérard (puis Lamboley, 54); Lecouls (puis Poux, 41), Bru (puis Servat, 55), Collazo (puis Lecouls, 41)

Le 10 juin 2006
A Saint-Denis (stade de France)
Biarritz Olympique bat Stade Toulousain 40 à 13

Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Lamboley (64); 1 pénalité d'Elissalde (31); 1 transformation d'Elissalde; 1 drops de Michalak (5).
Pour le Biarritz Olympique: 5 essais de Gobelet (43), Bobo (46), Traille (58), August (70), Harinordoquy (76); 3 pénalités de Yachvili (1, 23, 33) ; 3 transformations de Yachvili (43, 46, 58).
Stade Toulousain: Poitrenaud; Clerc (puis Garbajosa, 55), Jauzion, Fritz, Heymans; (o) Michalak (puis Dubois, 60), (m) Elissalde; Nyanga (puis Lamboley, 45), F. Maka, Bouilhou; Pelous (puis Millo, 45), Brennan; Hasan (puis Poux, 61), Bru (cap), Poux (puis Human, 45).

Les Espoirs

Championnat

1 Finale gagnée:

Le 1er juin 2003
A Maurs
Stade Toulousain bat Montferrand 32 à 25

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Candelon et Axisa; 2 transformations et 6 pénalités de Maillard
Pour Montferrand: 1 essai de Bory; 1 transformation et 6 pénalités de Boboul.
Stade Toulousain: Mathet; Axisa, Desbrosse, Marfaing, Canedlon; (o) Maillard, (m) Dupuy; Forgues, I. Maka, Berneau; Millo-Chluski, Lamboley; Campourcy, Gaona, Marconato.
Sont entrés en jeu: Fiorini, Garcia, Poujade, Bedès, San Vicente, Mahé, Montauriol.

Les Reichel

Championnat

1 Finale gagnée:

Le 2 juin 2002
A Tarbes (Maurice Trélut) - Le 2 juin 2002
Stade Toulousain bat Bayonne 55 à 16 (mi-temps: 39-9)

Pour le Stade Toulousain: 8 essais de Bianco, Durand (2), Baby (2), Duffau, Sestaret (2); 6 transformations de Baby (4), Durand et Duffau; 1 pénalité de Baby. Stade Toulousain: Bianco; Sestaret, Marfaing (puis Vernet, 53), Baby, Depdo (puis Lopes, 62); (o) Duffau (puis Mot, 71), (m) Durand (cap); Champel, Péguilhan, Schueller (puis Lechapt, 49); Lamboley, Montauriol (puis Selme, 41); Fiorini, Rioux (puis Vigouroux, 64), Barcella (puis Ségur, 38)

Les Crabos

Championnat

5 Finales gagnées:

A Laloubère - Le 25 mai 1997
Stade Toulousain bat Pau 32 à 17 (mi-temps: 6-8)

Pour le Stade Toulousain: 4 essais de Pujol, Delgado (2) et Pujos; 3 transformations de Penche (2) et Fillol; 2 pénalités de Fillol.
Stade Toulousain: Igarza; Delgado, Brun, L. Basque, Veaux; (o) Penche, (m) Fillol; Sellan, Servat, Chatonnay; Guffroy, Martinez; Sandre, Bonrepaux, Raharijoana.

A Revel - Le 16 mai 1999
Stade Toulousain et Narbonne font match nul 17 à 17 (mi-temps: 10-14)

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Candelon et Turo; 2 transformations et 1 pénalité de Delgado
Stade Toulousain: Bordes; Boulze, Turo, Bousse, Candelon; (o) Delgado, (m) Guillard; Garcia, Almirante, Berneau; Tragnier, Vignard; Marconato, Faltrep, Calmel.

A Castelnaudary - Le 21 mai 2000
Stade Toulousain bat Narbonne 27 à 16 (mi-temps: 14-13)

Pour le Stade Toulousain: 3 essais de Lopès (2) et Michalak; 3 transformations et 2 pénalités de Michalak.
Stade Toulousain: Poitrenaud (puis Lopès, 38); Lopès (puis C. Garcia, 38), Schattel, R. Drillon, M'Bark; (o) Michalak, (m) Durand; Schueller, Champel (cap), Combe (puis P. Garcia, 45, puis Bernardi, 68); Péguilhan, Selme (puis Bonne, 55, puis Périn, 71); Pace, Rioux, Fiorini.
Cartons jaunes: Durand et M'Bark

A Castelnau-Magnoac - Le 30 mai 2004
Stade Toulousain bat Pau 17 à 15 (mi-temps: 7-9)

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Golezzo et Parriel; 2 transformations de Cortès et Wisniewski; 1 pénalité de Wisniewski.
Stade Toulousain: Denos (puis Bone 74); Philipa, Mermoz, Médard, Hernandez; (o) Cortès (puis Wisniewski), (m) Maringuez; Godefroy, Giraud (cap), Chauvez (puis Gély, 57); Ledevedec, Golezzo (puis André, 41); Ducasse, Parriel, Pellegrin (puis Cadieu, 51)

A Quillan - Le 29 mai 2005
Stade Toulousain bat USAP 43 à 10 (mi-temps: 14-0)

Pour le Stade Toulousain: 6 essais de Médard (2), Parriel, Synaeghel, Giraud et Huget; 5 transformations de Pissinis (4) et Chouquet; 1 pénalité de Chouquet.
Stade Toulousain: Thuriès; Médard, Huget, Mazières (puis Mermoz, 18), Wasser; (o) Pissinis (puis Chouquet, 55), (m) Sentenac (puis Jaca, 41); Giraud (cap), Ledevedec, Gabot (puis Synaeghel, 41); André, Goletto; Ducasse, Parriel (puis Ponnan, 53), Barraban (puis Pellegrin, 54).

Les cadets

Championnat

3 Finales gagnées:

A Saint-Denis (Stade de France) - Le 29 mai 1999
Stade Toulousain bat Massy 19 à 13 (mi-temps: 6-6)

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Champel et M'Bark; 3 pénalités de Michalak
Stade Toulousain: Poitrenaud; Lopes, Schattel, Drilhon, De Polo; (o) Michalak, (m) Durand; Garcia, Champel (cap), Castera; Selme, Bonne (puis Schueller, 34); Pace (puis Cullier, 54), Rioux, Fiorini.

A Fleurance - Le 18 mai 2000
Stade Toulousain bat Stade Montois 13 à 7 (mi-temps: 13-7)

Pour le Stade Toulousain: 1 essai de Lucas; 1 transformation et 2 pénalités de Lucas.
Stade Toulousain: Sire; Gony (puis Sanchez, 45), Loubradou, Maylin (puis Murin, 45), Lucas; (o) Mazars (puis Dupuy, 50), (m) Taulet; Blasco (cap), Patey, Casalta; Diaz, Rous; Reynaud-Fue (puis Rouve, 41), Sisembath, Lacombe.

A Saint-Denis (stade de France) - Le 8 juin 2002
Stade Toulousain bat USAP 17 à 10 (mi-temps: 7-5)

Pour le Stade Toulousain: 2 essais de Druille et Wasser; 2 transformations d'Accorsi; 1 drop de Médard.
Stade Toulousain: Planques (puis Sola, 59); Lolli (puis Wasser, 36), Mermoz, Médard, Druille; (o) Accorsi, (m) Saintenac; Gabbana (puis Barbier, 60), Giraud, Gély (cap, puis Nava, 50); André (puis Pech, 51), Baraban (puis Fave, 59); Gasso (puis Saint-Cyr, 44), Parriel, Pellegrin.

Gaudermen

3 Finales gagnées:

A Montauban (Sapiac) - Le 8 avril 2001
Stade Toulousain bat La Rochelle 28 à 13 (mi-temps: 14-3)

Pour le Stade Toulousain: 3 essais de Wintfield, Poux, Susigan; 2 transformations et 3 pénalités de Denos.
Stade Toulousain: Denos; Pellegrino, Poux, Médard, Capdeville; (o) Bonne, (m) Marfaing; Wintfield, Daydé, Maure (cap); Chauvet, Sans; Datchary, Fedou, Falelavaky. Sont entrés en jeu: Monin, Gaulène, Mambella, Susigan, Delage, Spanghero, Charlet.
A La Rochelle (Marcel Deflandre) - Le 23 mars 2002
Stade Toulousain bat Périgueux 31 à 18 (mi-temps: 18-12)

Pour le Stade Toulousain: 4 essais de Médard (2), Huget (25) et collectif; 1 transformation, 2 pénalités et 1 drop de Pissinis.
Stade Toulousain: Planques (puis Pérez, 41); Lolli (puis Wasser, 36), Mermoz, Médard, Huget (puis Druille, 55); (o) Pissinis, (m) Accorse; Giraud, Gély (cap, puis Barbier, 50), Gabbana; André, Daraban (puis Raynaud, 57); Gasso (puis Nava, 37), Saint-Cyr (puis Andoque, 57), Pellegrin.

A Montauban (Sapiac) - Le 1er Juin 2003
Stade Toulousain bat Toulon 27 à 17 (mi-temps: 20-3)

Pour le Stade Toulousain: 4 essais de Médard, André, Lolli, Mermoz; 2 transformations et 1 pénalité de Giraud.
Stade Toulousain: Clerc; Barcelo, Dejardin (cap), Grimaud, Metzinger; (o) Lancelle, (m) Scotto; Dottori, Damour, Negron; Delarue, Randria; Lauriol, Feldis, Castro. Sont entrés en cours de jeu: Saint-Cyr, Parriel, Gabbana, Ledevedec, Saintenac, Lagarrigues, Druille.

Retour en haut de page

Lacroix Poitrenaud Soula

De l’Ecole de Rugby au groupe de l’Elite, ils n’ont porté que le maillot Rouge et Noir.

 

Ils appartiennent à 3 générations différentes, bien que situés dans l’ère moderne du Stade Toulousain et couvrent 3 décennies. Ils ont réussi et conduits, à l’heure du rugby professionnel, des carrières sportives impressionnantes, édifiés de beaux palmarès en gardant ce trait commun : n’avoir jamais endossé (en dehors des maillots des sélections), que les seules couleurs Rouge et Noir, que le seul maillot du Stade Toulousain.

Ils sont arrivés tout petits, les yeux remplis de rêves, dans les équipes de Jeunes Pousses ou de Benjamins, côtoyant leurs idoles. Ils ont gravi tous les âges, toutes les catégories, conquis tous les titres.

 

Le plus ancien, Patrick Soula, minime à la fin des années 1970, intègre le groupe de la Une en 1983. Il se taille un joli palmarès :

1 titre de Champion d’Europe, 1996 ;
5 titres de Champion de France ;
3 titres en Challenge Yves du Manoir.

Il dépose son maillot Rouge et Noir après plus de 25 années passées au Club, il fut un talentueux talonneur. Il aurait mérité une reconnaissance internationale. Son fils, aujourd’hui, porte le Rouge et le Noir de l’école des arbitres du Stade.

 

Didier Lacroix, troisième ligne valeureux et pugnace, plaqueur intraitable, est entré au Stade après avoir goûté aux joies du ballon rond ! D’abord à l’école du TFC, il choisit, en cadet, l’école du Stade Toulousain. Il intègre le groupe de la UNE en 1989, il poursuit en même temps de brillantes études à l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse, crée son entreprise A La Une, tout en faisant une belle moisson de titres :

Champion de France Reichel en 1989,
Champion du Monde Universitaire,
6 fois Champion de France,
1 fois Champion d’Europe.

 

Aujourd’hui, resté Rouge et Noir, il entraîne les Espoirs du Club. Il a en charge la Régie publicitaire du Stade Toulousain (SASP) et appartient en qualité de « Mainteneur » à l’Académie Toulousaine de Rugby.

 

Le plus jeune fait rêver tous les gamins de l’école de Rugby, il a grandi avec le cœur Rouge et Noir et possède d’énormes qualités et un immense talent.
Clément Poitrenaud intègre l’école de rugby en Benjamins. Né à Castres, il est devenu Toulousain. Déjà, il surprend ses éducateurs par son dynamisme et son « exubérance » rugbystiques. Frédéric Michalak le rejoint un an plus tard et, très vite, ils deviennent inséparables.

Clément rafle tout sur leur passage :

Cadets B (1ère année), il remporte le Championnat de France UFOLEP, Coupe Jean Coulon 1998.
Cadets A (2ème année), il est Champion de France 1999.
Crabos B (1ère année de juniors), surclassé, il joue avec les A (2ème année) et devient Champions de France 2000.
En 2001, à 19 ans, il éblouit le ciel du Stade de France, est sacré Champion de France !

 

Un parcours époustouflant, simplement extraordinaire !
Il a 25 ans et ajouté à son palmarès 2 Titres de Champion d’Europe 2003 et 2005, et disputé une finale en 2004.
International à 20 ans, Clément compte 26 sélections de 2001 à 2007.
Il n'a pas été épargné par les blessures, il les a surmontées. Il possède les qualités des très grands Champions.

Retour en haut de page

L’Académie Toulousaine de Rugby, la dernière née des Sociétés du Stade Toulousain, a vu le jour par la volonté de son Président fondateur, Henri Foures. Elle dépasse les limites de notre Club et s’adresse à tout le Rugby toulousain.

Son article 2 en définit la philosophie et l’objet :

« Objet de l’Académie : la nouvelle association créée a pour objet de défendre et de promouvoir les valeurs morales, éducatives et culturelles de notre sport, parmi lesquelles figurent la sportivité, la loyauté, la tolérance dues à autrui, ainsi que de sauvegarder l’éthique et le respect attachés à notre club et à ses couleurs. L’Académie par tout moyen à sa convenance : conférences, manifestations sportives ou culturelles, actions de formation…, entend œuvrer à travers le rugby à l’épanouissement des jeunes par le sport.
L’Académie Toulousaine de Rugby par sa volonté de suivi des évolutions sportive et sociale du rugby, dans les grands comme dans les petits clubs, s’efforcera d’en sauvegarder toutes les valeurs humaines.
L’Académie Toulousaine de Rugby enfin, apportera dans la mesure de ses moyens, le soutien nécessaire au développement du rugby « école de la vie ».

Son Bureau est composé de messieurs:

Henri Fourès, Fauteuil n°1 Président fondateur,
René Bouscatel, Fauteuil n°2 Secrétaire Perpétuel fondateur,
Didier Lacroix, Fauteuil n°6 Mainteneur,
Serge Lemaire, Fauteuil n°7 Secrétaire général,
Alain Laffon, Fauteuil n°8 Secrétaire général adjoint,
Michel Billière, Fauteuil n°9 Trésorier,
Jean-Claude Soula, Fauteuil n°10 Trésorier adjoint.

En sont membres messieurs Guy Novés Fauteuil n°4 et Claude Hélias Fauteuil n°5.
Elle affiche ses racines et ses dimensions, a pour Présidents d’honneur Ernest Wallon et Michel Bendichou. Elle veut aussi se souvenir et a réservé à l’un de ses fondateurs, le Président Henri Cazaux décédé en 2005, le Fauteuil n°3.

L’Académie Toulousaine de Rugby a été déclarée à la Préfecture de la Haute Garonne le 4 octobre 2004. Elle a été officiellement présentée, le 15 avril 2006, à monsieur le Maire de Toulouse et à monsieur le Président de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse, au cours d’une cérémonie privée.

Elle comptera au maximum 60 Fauteuils et possède 5 Membres nés :
Le Maire de Toulouse,
Le Président de la Communauté d’agglomération,
Le Président du Comité Midi-Pyrénées de Rugby,
Le Président du Conseil régional,
Le Président du Conseil Général.

L’Académie Toulousaine de Rugby a commencé à grandir. Elle a accueilli en 2007, trois nouveaux Académiciens : Fauteuil n°11 monsieur Jean Fabre, Fauteuil n°12 monsieur Christian Massat, Fauteuil n°21 monsieur Georges Aybram.
Aujourd’hui, elle se présente comme une Société en devenir. Elle sera ce que les Hommes la feront.

Retour en haut de page

Dans les années 2000, la revue officielle du club, "Générations Stade", inaugurait une nouvelle rubrique sobrement intitulée "La Blague de Cali". Le principe en était simple: une tribune était ouverte au pilier rouge et noir, et celui-ci en profitait pour raconter une anecdote le concernant, lui et l'un de ses coéquipiers. Petit florilège...

La Blague de Cali n°-1

La Blague de Cali n°-2

La Blague de Cali n°-3

Retour en haut de page

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15