10ème match
Le 13 février 2000
A Aurillac (Stade Jean Alric)
Le Stade Toulousain bat Aurillac 29 à 20 (Mi-temps: 8 à 15)
Spectateurs :
10 000 environ
Pour le Stade Toulousain : 4 essais de Marfaing (22e), de pénalité (62e), Ntamack (69e), Desbrosse (80e); 3 transformations (62e, 69e, 80e) et 1 pénalité de Marfaing
Pour Aurillac : 7 pénalités (11e, 24e, 31e, 39e, 40e + 1, 51e, 73e) de Mercier

Aurillac : Viars; Olombel, Chanal, Gontineac, Morlon; Mercier (o), Bonnet (m) (Laborie, 60e);
Corodeanu (Mathieu, mi-temps), Bertrand (Cap.), Domingo; Hunter, Chamelot (Shempers, 60e); Palmer (Taulé, 60e), Seyrolles, Casadeï

Stade Toulousain : Ougier; Bondouy (Garbajosa, 62e), Stensness (Ntamack, 55e), Desbrosse, Marfaing; Penaud (o), Cazalbou (m) (Fillol, 80e);
Lacroix, Dispagne, M. Lièvremont (Labit, mi-temps); Miorin (Pelous, 52e), Belot (Cap.); Soulette (Califano, mi-temps), Bru, Esposito (Tournaire, mi-temps)

Arbitre : M. Méné (Comité de Provence)