Patricio Albacete

Lorsqu’il arrive au Stade Toulousain en 2006, Patricio Albacete est déjà un international reconnu qui a disputé la coupe du monde 2003 avec les Pumas. Le championnat argentin n’étant pas assez développé, c’est en France que Patricio a décidé de poser ses valises. C’est ainsi qu’après un passage par Colomiers et par Pau, il signe sous les couleurs rouges et noires.

Pour sa première année à Toulouse, et malgré une récente double opération des genoux, il confirme tous les espoirs placés en lui. Si son gabarit (2m, 118kg) lui permet d’être puissant et très solide en mêlée, c’est surtout son engagement dans les rucks qui fait la réputation de Patricio. En 2006, associé à Fabien Pelous ou à Trevor Brennan, Patricio Albacete fait de la deuxième ligne toulousaine une barrière presque infranchissable pour ses adversaires.
En six ans, l’Argentin n’aura rien perdu de son talent initial. Toujours aussi redoutable, il fait aujourd’hui partie des éléments cadres de l’équipe toulousaine. Difficile d’imaginer la mêlée sans Patricio Albacete. Il est aujourd’hui un chef dans le pack, titulaire incontestable dans la plupart des matchs et lors des phases finales. Le deuxième ligne possède également toute la confiance des Pumas, qui l’ont sélectionné pour tous les matchs des deux dernières Coupes du Monde (2007 et 2011). En France, Patricio a déjà tout gagné. Un titre de champion d’Europe, trois titres de champion de France. Un palmarès qui ne demande qu’à s’allonger puisque Patricio est sous contrat avec les Rouge et Noir jusqu’en 2015.