Thierry Dusautoir

Thierry Dusautoir pose ses valises à Toulouse lors de l’été 2006. Arrivé en provenance du Biarritz Olympique, avec lequel il a déjà soulevé le Bouclier de Brennus à deux reprises, il vient enrichir les rangs de la troisième ligne toulousaine. Lui qui a déjà connu deux sélections en équipe de France à l’occasion de Tests Matchs réalise des débuts un peu en dedans au Stade Toulousain. En 2006, il n’est pas retenu pour le Tournoi des 6 nations et n’est pas non plus dans le groupe initial des sélectionnés pour la coupe du monde à venir.

Finalement, à la suite de la blessure d’Elvis Vermeulen, Bernard Laporte appelle « Titi » pour participer à la compétition mondiale. C’est la révélation. Titulaire, Thierry est l’auteur de prestations remarquables. C’est contre la Namibie qu’il brille en premier en inscrivant deux essais. Puis, lors du quart de finale contre les All Black, le troisième ligne illumine le Millennium Stadium de Cardiff en inscrivant le premier essai français qui remet l’équipe dans la position de gagner mais surtout en étant l’auteur de pas moins de 29 plaquages ! Le troisième ligne est un défenseur hors pair et si les Bleus remportent ce quart de finale que tout le monde croyait perdu d’avance, c’est en grande partie grâce à lui !
A partir de là, tout sourira à Thierry Dusautoir. En 2008, il remporte le Bouclier de Brennus avec le Stade Toulousain et connait sa première cape de capitaine du XV de France lors d’un match contre l’Argentine. S’en suivra un Grand Chelem pour le Tournoi des 6 nations 2010 et son premier titre de champion d’Europe, gagné avec le Stade face à… Biarritz.

En 2011, après avoir remporté son quatrième titre en championnat de France, Thierry Dusautoir est le capitaine des Bleus pour la Coupe du Monde en Nouvelle Zélande. Lors de la finale face aux All Blacks, le flanker est auteur d’une prestation extraordinaire et inscrira le seul essai du match à la 34e minute. A la suite de cette performance, et pour tout ce qu’il a montré pendant la compétition, Thierry Dusautoir est élu meilleur joueur du monde 2011 par l’IRB. A 30 ans, le discret troisième ligne est devenu LE joueur de référence du rugby mondial.