HUGUES MIORIN
 
Né à Fumel, Lot et Garonne, il fréquente l’école de rugby de sa ville natale. Très doué, il est admis en Sport-Etudes au lycée de Jolimont. Il signe au Stade.
En 1988, il remporte le titre de Champion  de France Reichel.
Encore junior, il intègre l’équipe Une du Stade Toulousain et devient Champion de France 1989. L’année suivante, en 1990, il gagne le Tournoi du Centenaire.
Comme son ami Jérôme Cazalbou, il détient, avec 7 titres de Champion de France, le record stadiste. Il est aussi en 1996, premier Champion d’Europe de l’Histoire.
Pour compléter ce palmarès à la richesse affirmée, il faut ajouter les trois titres de Champion du Challenge Yves du Manoir.
En équipe de France, Hugues totalise 9 sélections. Il est titulaire du Grand Chelem 1997, y a disputé tous les matches en attelage avec Olivier Merle.
A sa sortie du Sport-Etudes, il entre dans la première promotion du Centre de Formation. Il bénéficie d’un contrat de formation chez Matra. Cela lui permet un peu plus tard de créer sa propre société commerciale en maintenance informatique.
Hugues affichait toujours une très grande gentillesse doublée d’une très belle simplicité, ce très grand joueur a toujours su garder intactes ses valeurs humaines. Il était réputé, aussi, pour posséder les « plus larges épaules du rugby français ».