Ernest Wallon


Président du Stade Toulousain:

  • de 1907 à 1912



  •                                            
    C’est un Juriste. Professeur de droit à l’Université de Toulouse, il devient Doyen de cette Faculté. L’initiative d’installer le Stade Toulousain dans ses meubles, lui revient. Il en fut le premier et le plus gros actionnaire, il détenait 1/6ème des actions pour une valeur de 10 000 fr.
    En 2000, les experts estimaient le rapport du franc 1900 au franc 2000, de 1 à 400. L’on mesure ainsi l’effort financier consenti par Ernest Wallon. Le stade des Ponts Jumeaux a été officiellement agréé par l’USFSA (Union des Sociétés Françaises des Sports Athlétiques) en novembre 1907.

    Le propriétaire du Terrain des Ponts Jumeaux était une société anonyme au capital de 60 000 francs ; seuls des particuliers en possédaient les actions correspondantes ; aucun fonds public n’y était intervenu. Il était dit : « terrain du SOEVST ».
    Ernest Wallon est né à Montauban, le 1er mai 1851, la même année que Charles Brennus.  Brillant étudiant, à 25 ans, en 1876, il devient Docteur en Droit : sa thèse porte sur « La condition de la dot mobilière, en Droit Romain et en Droit Français ». Il obtient l’agrégation en 1878. Il enseigne à la Faculté dans les deux domaines du « Droit des Gens » et du « Droit Administratif ».

    Il poursuit une ascension brillante dans sa carrière universitaire. En 1885, il est nommé à la « chaire de Droit administratif » et en 1887 à celle de « Droit civil ».
    Universitaire distingué, il affiche l’image d’un Homme d’intelligence supérieure, doté d’une grande classe naturelle. Il décède le 10 août 1921.

    Premier Président du Stade Toulousain, il a donné son nom au Stade des Ponts Jumeaux lors de la restauration et modernisation du site, cette même année 1921.
    Aujourd’hui, le Stade Toulousain a remis son patronyme à l’honneur. Les Sept Deniers lui offrent un superbe cadre, mis au goût du XXIème siècle, et portent désormais le nom d’Ernest Wallon. Le Club marque ainsi une volonté forte de rester fidèle à son idéal et à ses racines