Jean-Claude Skréla

« Magnifique athlète sans recours à la musculation… », dit de lui, Jean-Louis Lafitte. Immense rugbyman, il a débuté à l’Isle Jourdain avec qui il a remporté le titre de Champion de France de 4ème Série, le seul titre de Champion du joueur Jean-Claude Skrela, mais un titre qui « compte autant que le fameux Brennus…», dit-il lui-même.

Il signe au Stade Toulousain en 1970, il est déjà International B. Il débute, en 1971, une brillante carrière internationale. De 1971 à 1978, il accumule 46 sélections. Il remporte avec le XV de France le Grand Chelem de 1977. Il renonce au statut d’International, malgré les prières il ne reviendra pas sur sa décision, et se consacre à son seul Club du Stade Toulousain.
Tous les supporters du stade, tous les amateurs gardent de lui de merveilleux souvenirs. Il a formé avec Jean-Pierre Rives, avec Michel Billière ou Walter Spanghero une troisième ligne à l’immense talent.
Dès 1983, il entraîne avec Pierre Villepreux le team Rouge et Noir. Il y connaît la formidable réussite que l’on sait : 3 Titres de Champions de France et une Finale, 2 Challenges Yves du Manoir, les 2 Masters de 1986 et de 1990, tout cela en 9 saisons. La rencontre de Joueurs d’exception alliant leur talent à l’intelligence et à la maîtrise de ce duo d’Entraîneurs a permis ce fantastique Rugby de Mouvement qui a émerveillé le Monde d’Ovalie.
En 1995, il devient Entraîneur de l’Equipe de France. Il fait appel à son Ami Pierre Villepreux. Très liés par leur vie consacrée au Stade Toulousain, très en harmonie de pensée rugbystique, le « théoricien et le pragmatique » se complètent parfaitement et donnent une nouvelle impulsion et un nouveau souffle au rugby français. Ils conduisent l’Equipe de France aux Grands Chelems de 1997 et 1998, et à la Finale de la Coupe du Monde de 1999.
En 2004, Jean-Claude Skrela devient le DTN du rugby français.
Sa vie, son œuvre, au service du Rugby sont dignes de respect et d’admiration.