Après Stade-Brive

Réactions de François Cros

Après Stade-Brive

Aujourd’hui, c’est une victoire avec le bonus ! Vous êtes 6ème au classement, au moins pendant quelques heures…

C’est certain que ça fait du bien. Ca faisait deux fois qu’on sortait, qu’on faisait des matchs corrects mais qu’on passait malheureusement à la trappe. Aujourd'hui nous sommes contents. C’était une première pour nous de jouer à 12h30. On a vu que ça nous a un peu perturbé au début du match, mais après on s’y fait, on s’est mis dans le rythme et on a réussi à renverser la rencontre, en plus avec le bonus, chose qui nous est très peu arrivée cette année. C’est de bon augure pour attaquer la période européenne. Ca nous fait du bien et ça nous relance un peu en Top 14.

On a l’impression que le fait d’aller chercher le bonus juste après la reprise vous a un peu coupé dans votre élan non ?

Oui, c’est vrai. On a cet essai de Christopher Tolofua, je ne sais pas s’il y a essai ou non d’ailleurs, mais c’est vrai qu’on prend un essai en suivant en contre et je pense que ça nous fait mal derrière la tête… C’est quand même récurrent d’avoir un passage à vide mais ce qui est bien c’est qu’on a trouvé le moyen de répondre et de remarquer en fin de match.

Il y a eu beaucoup de volume de jeu. Vous aviez envie de relancer de très loin, pratiquement dès le début de la rencontre !

Oui, c’est un jeu qui nous correspond bien. On aime bien jouer debout. C’est vrai que depuis le début de la saison on a dû mal à le mettre en place et là, ça commence à rentrer. On prend beaucoup de plaisir à jouer comme ça. C’est plus facile à jouer parce qu’on avance et c’est plus sympa. Même pour le public je pense que c’est plus agréable à vivre !

Il y a encore eu un peu de maladresses, notamment quand l’écart au score est fait…

C’est le plus dur dans ce jeu-là : ne pas faire la passe de trop. Il faut arriver à juger si elle est bonne ou non. On essaie d’avoir un jeu ambitieux, je pense qu’il faut le garder puisqu’aujourd’hui ça porte ses fruits. Je pense que si on continue à travailler dans ce sens-là, ça va aller de mieux en mieux.

Cette victoire est de bon augure pour un mois de décembre chargé…

Oui c’est vrai que c’est chargé. Nous sortions en plus de deux défaites… Il fallait vraiment inverser la tendance et on a réussi à le faire donc c’est de bon augure.

Il faut gagner les cinq matchs au mois de décembre. Avez-vous coché les mêmes cases que nous ?

De toute façon, nous jouons tous les matchs pour les gagner. C’est évident qu’on s’est donné l’objectif de gagner tous les matchs du mois de décembre ! Après, on gagnera les autres aussi ! (sourires)

Les trois costauds aujourd’hui, on va dire Tekori, Maka, Galan, sont des garçons qui vous permettent de beaucoup avancer dans l’axe et de pouvoir jouer derrière… C’est quelque chose de précieux dans le jeu n’est-ce-pas ?

C’est évident, on a des colosses ! Quand on arrive à s’en servir c’est vrai que ça nous fait beaucoup de bien ! Ca nous met dans l’avancée, on arrive à jouer debout et ensuite c’est du caviar pour ceux derrière ! 

A titre personnel, tu enchaînes de plus en plus les rencontres, on te sent plus à l’aise. Est-ce quelque chose que tu ressens également ?

Oui c’est sûr que le fait d’enchaîner les matchs fait du bien. Au fur et à mesure, ça va de mieux en mieux, on se sent mieux dans l’équipe… Je pense que c’est comme tout joueur, quand on joue régulièrement, c’est plus facile de progresser et de se sentir bien dans l’équipe.

Te sens-tu plus « légitime » ?

Oui mais je ne veux pas non plus me sentir arrivé. Je sais qu’il y a des joueurs blessés, qu’on a beaucoup de monde… Je ne vais pas non plus me dire que j’ai gagné ma place, qu’elle est acquise et que le travail est terminé. Au contraire, il faut continuer à travailler ! La preuve, je fais encore des fautes ce week-end. Je pense que mon déplacement peut encore être amélioré… J’ai encore des axes de travail à bosser.

Le jeu proné à Toulouse est quand même un jeu qui te correspond bien ?

Oui, surtout quand ça se passe comme aujourd’hui et qu’on arrive à jouer debout ! C’est très agréable à jouer.

Ca fait maintenant deux rencontres que tu reviens te positionner en 8 au cours du match…

J’avais l’habitude de jouer à ce poste chez les jeunes. Pour dépanner c’est vrai que ça ne me dérange pas. Après encore ce week-end je me trompe sur une couverture, j’ai encore du mal à basculer dans ma tête entre les deux positions mais c’est vrai que ça ne me gène pas de jouer aux deux postes.