ST - ASM

Interview de François Cros "Être engagés tout le match"

Le fait de récupérer vos internationaux pour ce match face à l’ASM au Stadium est-il un bonus ?

 Nous récupérons nos joueurs rentrés du Japon et cela nous fait du bien. Ils sont importants dans la dynamique du groupe et j’espère qu’ils nous aideront à retrouver le goût de la victoire dès ce week-end.

 Vous n’avez pas trop été impactés par les absences sur le pack d’avants, c’est un avantage ?

 C’est vrai qu’à part l’absence de Cyril Baille, nous avons plutôt été épargnés. Cependant, nous sommes heureux de le récupérer car il va nous apporter dans tous les aspects du jeu. En plus de son retour, ceux de la ligne de ¾ vont être primordiaux pour aborder plus sereinement le reste de la saison.

 Le fait de jouer l’ASM au Stadium avec vos internationaux vous permet-il d’entrer dans une nouvelle ère ?

 Le terme de « nouvelle ère » est un peu fort. Ce qui est sûr c’est que nous avons passé deux blocs de jeu sans nos internationaux et nos résultats s’en sont fait sentir. Ils n’ont pas été aussi bons que ce que nous espérions. Désormais, nous n’aurons plus cette excuse là et nous ferons tous face à nos responsabilités.

 Qu’apportent concrètement les internationaux au quotidien ?

 Leur présence rassure l’ensemble du groupe. Ce sont des joueurs qui cumulent énormément d’expérience grâce à leurs nombreux matches au très haut niveau. Ils sont sûrs techniquement et prêts physiquement pour nous permettre d’élever notre niveau de jeu. Sur les moments compliqués à gérer sur le terrain, ce sont ces joueurs qui font les bons choix aux bons moments et grâce à qui nous obtenons des succès capitaux. Ils nous permettent également d’emmagasiner de la confiance et de concrétiser nos actions positives, un point qui nous a fait défaut sur ce début de saison.

 Des Stadistes comme Cheslin Kolbe ou Romain Ntamack se sont révélés aux yeux du grand public durant cette Coupe du Monde. Qu’est-ce que cela apportera au club à long terme ?

 Pour nous, Cheslin et Romain ne sont pas des révélations mais simplement des confirmations de leur très grand potentiel. Ils sont très importants chez nous et ont largement contribué au gain du Bouclier de Brennus et à nos performances de la saison précédente. Nous sommes tous très heureux pour eux, ils méritent amplement ce qui leur arrive. Cheslin a des qualités hors-normes et a remporté le Brennus, le Four-Nations ainsi que la Coupe du Monde avec les Springboks ce qui est extraordinaire. J’espère qu’il va très vite nous revenir car nous préférons l’avoir au sein de notre équipe. Romain mérite aisément ce titre de révélation de l’année même s’il prouve à chaque sortie qu’il est déjà un grand joueur.

Comment as-tu vécu le match Stade – Clermont, au scénario fou de la saison dernière ?

Cette rencontre était très stressante pour moi qui suis sorti en cours de match et qui ai vécu le dénouement depuis le banc de touche. Lorsque nous avons été réduits à 14 à 10 minutes du terme, nous n’étions pas sereins. Mais portés par tout un Stadium nous soutenant à l’unisson, nous avons trouvé un supplément d’âme qui nous a permis de nous imposer lors des ultimes instants.

Le match de samedi sera différent compte tenu du contexte et de nos places respectives au classement mais nous essaierons de garder le même engagement que celui que nous avions eu la saison passée.