Stade-Aviron Bayonnais

Réaction de Laurent Thuery

À la fin de la rencontre et la victoire bonifiée face à l'Aviron Bayonnais, l'entraîneur de la défense Stadiste, Laurent Thuery, se confie sur le match et sur la double opposition qui suit face à Montpellier en Champions Cup.

Vous avez gagné le duel de la défense et avancé sur les impacts, aviez-vous ciblé ce secteur de jeu ?

Jusqu'au carton rouge Bayonnais, nous avons été très sérieux en défense en mettant les adversaires en question. On savait qu'ils étaient dangereux autour des rucks et dans l'axe et jusqu'à ce carton nous défendions bien. Après ce fait de jeu, on est tombé dans l'indiscipline en concédant énormément de pénalités. Nous avons tout de même aligné une équipe jeune ce soir et nous sommes contents du comportement des joueurs. 

Le point noir de la soirée a été l'indiscipline, comment l'expliquez-vous ?

C'est certain que l'indiscipline nous a fait défaut ce soir. Je me répète mais jusqu'au carton rouge du Bayonnais nous étions en place et par la suite, nous avons enchaîné les pénalités concédées. Au retour de la mi-temps nous avons commis les mêmes erreurs et nous allons devoir gommer ces fautes pour ne pas donner de points faciles. 

À l'inverse, les satisfactions du match sont les performances des joueurs qui entrent dans la rotation d'effectif ?

Nous avons un large effectif et comptons sur tout le monde. Ce soir, nous avons joué avec 19 JIFF et 16 joueurs formés au club alors c'est une grosse satisfaction de les voir performer comme ils l'ont fait.

Nous vous avons vu bien défendre sur les ballons portés, un bon entraînement pour dimanche prochain ?

Montpellier est en effet redoutable sur ce type de défi, basé sur la puissance. Nous avons en partie réussi à contenir les avants Bayonnais et nous en sommes satisfaits. Sur son match face à Lyon, Montpellier a été très impressionnant. Nous allons vite devoir récupérer en prenant en compte le fait que nous aurons un jour en moins de récupération.

Vous avez été efficaces sur les Pick And Go, qui n'est pas votre secteur de prédilection. C'est aussi un motif de satisfaction ?

C'est un travail que nous avons commencé depuis le début de la saison. Nous nous sommes aperçus que les équipes performantes à haut-niveau étaient celles qui avançaient devant, sur les points de collision. Nous misons aussi sur notre efficacité et sommes contents de marquer sur nos axes de travail.

Cette double confrontation face à Montpellier revêt-elle une importance capitale pour la qualification ?

En effet, on rebascule dans la Champions Cup. Nous devrons tout mettre en oeuvre pour gagner la première rencontre à domicile, ce qui nous permettra de mettre une option sur la qualification. Montpellier va jouer sa chance à fond et et nous devrons augmenter encore notre niveau de jeu pour espérer l'emporter.
En Coupe d'Europe, même si nous allons jouer face à un club français, l'arbitrage, les objectifs et l'intensité ne sont pas au même niveau qu'en Top14.